Rixe mortelle entre bandes à Paris : quatre adolescents de 15 ans mis en examen et écroués

FAITS DIVERS
DirectLCI
FAIT DIVERS - Un adolescent de 15 est mort après avoir reçu un coup de couteau dans le dos dans le quartier de la Bastille à Paris samedi 13 janvier. Ce mercredi 17 janvier, quatre adolescents de 15 ans placés en détention.

Quatre jours après les faits dramatiques qui ont choqué ce quartier de Paris, situé dans le secteur de la place de la Bastille, l'enquête continue d'avancer. Dans les heures qui ont suivi le meurtre au couteu d'Hismaël D., 15 ans, lors d'un affrontement entre bandes, les gardes à vue, au nombre de cinq, s'étaient rapidement mutlipliées. Ce mercredi 17 janvier, ont apprend que quatre adolescents, eux aussi âgés de 15 ans, ont été mis en examen et écroués.

Une altercation dans un bar à chicha. Un adolescent de 15 ans est lui aussi mort poignardé mais, cette fois-ci, après une rixe entre deux bandes. Les faits se sont déroulés dans le XIe arrondissement lorsqu'une trentaine de personnes se sont opposées dans le quartier de la rue de la Roquette en début de soirée, vers 19 heures, explique une source proche du dossier à LCI.


"Tout a commencé dans un bar à chicha de la rue Pache", indique Rocco Contento, secrétaire départemental SGP FO à LCI. "Il y  avait 2 bandes. Une du XIe arrondissement et une du XIXe arrondissement". L'altercation aurait commencé après qu'une "femme a été importunée par l'une de ces personnes". 


La bagarre se poursuit à l'extérieur, un adolescent de 15 ans poignardé. La bagarre s'est ensuite poursuivie dans la rue. C'est là qu'un jeune homme de 15 ans a été poignardé dans le dos.  La jeune victime a été transportée dans un état critique à l’hôpital de la Salpêtrière où elle est décédée. 


La victime voulait s'interposer. D'après nos informations, l'adolescent était originaire du XIXe arrondissement et se serait interposé au cours de la bagarre pour "calmer le jeu" et "se serait alors pris le coup de couteau", nous confie encore une source proche du dossier.  


Deux mineurs interpellés sur les lieux. Deux personnes ont été arrêtées samedi, juste après le drame puis placées en garde à vue et une enquête de flagrance a été ouverte pour meurtre. Dimanche soir, un de ces deux gardes à vue a été levée.


Une précédente bagarre ? Quelques heures avant les faits de samedi soir un autre mineur avait été interpellé le même jour, à 17 h 40 suite à une première rixe. Mais, pour l'instant, les enquêteur n'ont pas encore établi de liens formels entre les deux bagarres.


Un troisième mineur s'est présenté spontanément à la police dans la nuit qui a suivi le drame, en qualité de témoin des faits. Selon nos informations, il a indiqué avoir participé à la rixe au côté de la victime décédée. Il a été place en garde à vue du chef de violences et participation a un attroupement armé. 


Deux gardes à vue dimanche. Selon nos informations, au lendemain des faits, deux mineurs qui appartiennent à l'une des bandes ont encore été interpellés.


Quatre mises en détention. Quatre jours après le drame, quatre mineurs âgés de 15 ans ont été placés en détention. Confirmant les informations de l'AFP, une source judiciaire nous apprend ces 4 mineurs ont été mis en examen de l'ensemble des chefs visés au réquisitoire introductif et placés en détention provisoire conformément aux réquisitions du parquet.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter