Rohff admet avoir "mis des coups" au vendeur de la boutique de Booba

Rohff admet avoir "mis des coups" au vendeur de la boutique de Booba

FAIT DIVERS - Le rappeur Rohff, mis en examen et placé sous contrôle judiciaire, est revenu face aux policiers sur le passage à tabac de deux vendeurs d'une boutique appartenant à son rival Booba. De nouveaux éléments révélés dimanche par Le Parisien.

Rohff est en partie revenu sur ses premières déclarations. Dans son édition de dimanche, Le Parisien publie des extraits du procès verbal d'audition du rappeur, coupable d'avoir agressé deux vendeurs d'une boutique appartenant à Booba , en compagnie de plusieurs personnes, en avril dernier.

"Je ne l'ai jamais touché au visage"

Une visite du rappeur dans une boutique Unkut avait ainsi rapidement dégénéré, avec un passage à tabac d'une rare violence causant notamment un traumatisme crânien et une perte connaissance à l'un des deux vendeurs. Confronté à l'enregistrement vidéo accablant, Rohff, qui soutenait jusque-là ne lui avoir mis "qu'une grande baffe", est revenu sur ses déclarations face aux policiers : "Oui, c'est vrai, j'ai mis des coups. Je ne vous ai pas dit la vérité car je ne veux pas que l'on croit que ce sont ces coups qui ont mis Papys (surnom du vendeur blessé sérieusement) dans cet état", a-t-il expliqué aux enquêteurs.

Mais si le rappeur admet avoir donné plus qu'une simple baffe, il ne quitte pas sa ligne de défense, préférant minimiser la portée de ses gestes : "Ce que vous voyez sur cette vidéo, on peut penser que c'est très violent, ce qui est vrai. Cependant, même si je lui donne des coups de poing et de pied, je ne l'ai jamais touché au visage, à part la gifle au départ. Je ne lui ai jamais donné un coup qui l'a éteint".

Une "bêtise" et des regrets

S'il soutient toujours qu'il "n'y avait aucune préméditation", et qu'il s'agissait d'une "bêtise spontanée", le rappeur, concentré sur sa musique depuis les faits, avoue en revanche regretter son geste : "Maintenant, j'ai honte par rapport à mes fans, mon pays, ma belle-famille."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 12.096 personnes hospitalisées dont 2191 en soins critiques

Présidentielle 2022 : blessé au poignet en début de meeting, Éric Zemmour porte plainte

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Protocole sanitaire de niveau 3 à l'école primaire : ce que ça change

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.