Roissy : 500.000 euros d'ordinateurs dérobés

Roissy : 500.000 euros d'ordinateurs dérobés

SEINE-SAINT-DENIS - Une cargaison d'ordinateurs d'une valeur de 500.000 euros a été dérobée lundi soir près de Roissy. L'un des malfaiteurs a été interpellé.

Un trésor sous forme électronique. Une cargaison d'ordinateurs d'une valeur de 500.000 euros a été dérobée lundi soir, vers 21 heures, dans la zone industrielle de Garonor (Seine-Saint-Denis), près de Roissy, a-t-on appris de sources policières et judiciaires. C'est le transporteur Fedex qui a alerté la police de la disparition d'un semi-remorque.

Lorsque la brigade anticriminalité (BAC) est arrivée sur les lieux, trois hommes cagoulés chargeaient la marchandise dans une camionnette. Ils ont pris aussitôt la fuite. Les policiers ont cru d'abord avoir été semés quand ils se sont aperçus que l'un d'entre eux s'était caché sous un véhicule en stationnement. Interpellé, il a été "placé en garde à vue du chef de vol en bande organisé".

Le camion vite repéré

Rapidement exploitées, les images de vidéosurveillance montrent une équipe qui attelle à un véhicule tracteur la remorque, contenant 33 palettes de matériel informatique de la marque Dell. Equipée d'un traceur GPS, elle est localisée 30 minutes après le vol dans une rue isolée à Villepinte, à environ 6 km de là, selon les sources policières.

Selon une source policière, les voleurs en étaient à leur deuxième transbordement au moment de l'intervention de la BAC, ce qui signifie qu'une partie de la cargaison, dont le montant total est évalué à 500.000 euros, est dans la nature.

À LIRE AUSSI
>> Un agent d'entretien tué à l'aéroport de Roissy

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : des exigences de test renforcées pour entrer aux États-Unis à partir de la semaine prochaine

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Présidentielle : "Eric Zemmour n'a pas la capacité d'aller au second tour", assure Marine Le Pen

Y a-t-il réellement "91% de fausses couches" chez les mères vaccinées au cours du premier trimestre ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.