Polanski : sa victime va demander la clôture de l'affaire de viol

DirectLCI
VIOL - Âgée de 54 ans aujourd'hui, la femme qui accuse le cinéaste Roman Polanski de l'avoir violée alors qu'elle était adolescente, va demander ce vendredi 9 juin à la justice de clore ce dossier qu'elle est à présent "fatiguée" de porter.

"Elle veut en finir avec ça. Elle est fatiguée de cette affaire qui continue depuis 40 ans." C'est ainsi que maître Harland Braun, l'avocat du cinéaste Roman Polanski, a expliqué à l'AFP pourquoi la victime de son client comptait demander la clôture du dossier pour viol. 


Samantha Geimer, 54 ans aujourd'hui, doit en effet se rendre ce vendredi 9 juin à la cour de justice de Los Angeles, aux Etats-Unis, afin de demander aux juges d'abandonner les poursuites à l'encontre de celui qu'elle accuse de l'avoir violée lorsqu'elle avait 13 ans.  Il appartiendra aux juges, bien entendu, de décider de la suite à donner à ce dossier, devenu véritable feuilleton médiatique.

Fuite vers la France

Le réalisateur de 83 ans est accusé d'avoir drogué Samantha Geimer puis de l'avoir violée, en 1977, dans la villa de Jack Nicholson. Dans le but de s'épargner un procès public, Roman Polanski avait reconnu les relations sexuelles illégales avec une mineure, échappant en échange à d'autres inculpations, notamment le viol avec fourniture et usage de drogue. 


A l'issue de 48 jours de détention afin de se soumettre à un examen psychologique, Roman Polanski s'était enfui vers la France. Depuis 1978, il n'a jamais remis les pieds aux Etats-Unis, redoutant une lourde condamnation malgré l'accord amiable passé entre les deux parties. Quant à ce nouveau développement de l'affaire, le cinéaste semble penser "que cela pourrait l'aider", confie son avocat.

Soutien des pairs

De son côté, sa victime a fait savoir aux juges qu'elle leur tenait rigueur d'avoir fait passer "leur carrière" avant sa protection. "Vous et ceux avant vous ne m'avez jamais protégée, vous m'avez traitée avec mépris, utilisant un crime commis contre moi pour faire avancer votre carrière", a-t-elle écrit à la procureure du comté. 


Si cette affaire est devenue pour elle trop lourde à porter, au point de réclamer aujourd'hui un abandon des poursuites, elle n'a pas empêché Roman Polanski de recevoir de multiples honneurs dans le monde du cinéma, comme la Palme d'Or à Cannes en 2002 pour le film Le Pianiste, et de compter sur les soutiens invétérés du monde du cinéma. Cette année, suite à une polémique sur sa venue, il a néanmoins renoncé à présider la cérémonie française des César. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter