"S’il vous plaît, aidez-nous à le retrouver" : la famille de Lucas Tronche lance un nouvel appel à témoins

"S’il vous plaît, aidez-nous à le retrouver" : la famille de Lucas Tronche lance un nouvel appel à témoins
FAITS DIVERS
DirectLCI
DISPARITION - Les proches de Lucas Tronche, disparu le 18 mars 2015 à Bagnols-sur-Cèze (Gard), ont lancé une nouvelle campagne de mobilisation pour le retrouver. Depuis le début de la semaine, un avis de recherche est diffusé dans des centaines de stations-service afin de faire remonter de possibles témoignages. Et relancer l'espoir.

Dix-neuf mois après la disparition de Lucas Tronche, la mobilisation se poursuit. L’association Retrouvons Lucas, créée par les parents de l’adolescent disparu à Bagnols-sur-Cèze (Gard), vient de lancer une nouvelle campagne nationale dans 527 stations-service, rapporte France Bleu. Un appel à témoins sous forme de clip vidéo qui sera diffusé durant quatre semaines sur plus de 2450 écrans de pompes à essence un peu partout dans l’Hexagone. But de l’opération : toucher le plus grand nombre – près de 9 millions d’automobilistes devraient voir le spot de 10 secondes – dans l’espoir de faire remonter un témoignage qui pourrait enfin faire basculer l’enquête. 


Car depuis le 18 mars 2015, la famille de Lucas Tronche vit dans une terrible angoisse. Ce jour-là, ce brillant élève de 16 ans, passionné par les animaux, était censé prendre un bus pour rejoindre son grand frère à l'entraînement de natation. Comme ils étaient tous les deux en retard, Lucas avait dit à son aîné de prendre de l’avance pendant qu’il fermait la maison familiale. Mais il ne l'a jamais rejoint. "Il a sans doute voulu faire une balade plutôt que d’aller à la piscine", nous avait alors expliqué sa mère, qui pense que Lucas a ensuite fait une mauvaise rencontre. 

"Regardez bien ce visage"

En juin dernier, un homme inscrit au fichier des délinquants sexuels avait été placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête ouverte pour "enlèvement" et "séquestration". Une piste qui n'avait finalement rien donné. Un autre individu, qui avait envoyé des lettres aux proches du jeune homme, avait également été entendu. Dans ces courriers, il affirmait que l'adolescent était en bonne santé. Mais les enquêteurs n’avaient finalement établi aucun lien entre ce corbeau et la disparition de Lucas. 


"Regardez bien ce visage, c’est celui de notre fils Lucas qui a disparu depuis un an et demi. Vous l’avez peut-être croisé. S’il vous plaît, aidez-nous à le retrouver" peut-on entendre dans le nouvel avis de recherche des parents accompagné d'une photo de leur enfant. Un appel du coeur pour tenter de relancer une enquête aujourd'hui dans l'impasse. 



Toutes les personnes susceptibles d’aider les enquêteurs sont invitées à contacter le SRPJ de Montpellier au 04 67 99 35 97.

A noter que la date de disparition figurant sur l'avis de recherche ci-dessus diffusé sur Twitter n'est pas la bonne. Il s'agit bien du 18 mars 2015 et non du 19 mars. 

Lire aussi

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter