Saint-Etienne-du-Rouvray : les otages des terroristes témoignent

FAITS DIVERS
DirectLCI
TÉMOIGNAGE - Les trois sœurs, présentes dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray au moment de l'attentat, racontent ce qu'elles ont vécu. Des témoignages poignants et surréalistes.

Mardi 26 juillet, alors que les deux terroristes pénètrent dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray, sœur Huguette est présente, avec le père Jacques Hamel, un couple de fidèles et deux autres sœurs. Juste avant la messe, elle accueille un jeune homme : "Avec son polo bleu ciel, je l’ai pris pour un étudiant. Il voulait savoir quand l’église était ouverte. Je lui ai dit de repasser dans dix minutes, après la messe", témoigne-t-elle à La Vie .

Sans le savoir, elle vient de parler avec un des terroristes. Et il revient, accompagné. Ils sont vêtus de noir. "Ils avaient le style des terroristes qu’on voit à la télé. L’un portait un calot noir sur la tête et la barbe bien fournie. J’ai tout de suite compris", se rappelle sœur Hélène. Les deux hommes sont "très énervés", explique sœur Huguette. Elle poursuit : "Ils ont proféré une sorte de slogan en arabe puis nous ont reproché en français le fait que 'nous les chrétiens nous ne soutenions pas les Arabes'".

"Ça y est, c'est fini"

"Quand je les ai vus rentrer, je me suis dit : 'Ça y est, c'est fini'", témoigne sœur Danièle sur France 2 . Elle raconte "la peur" qu'elle a ressentie, puis comment le père Jacques Hamel a "essayé de se débattre" lorsque les deux terroristes l'ont forcé à se mettre à genoux.

"Quand on a vu le couteau dans la main droite, on a su que quelque chose allait se passer, continue-t-elle. Ils ont pris la parole pour parler en arabe. Je ne sais pas trop ce qu'ils ont raconté, mais ils ont crié : 'Vous les chrétiens, vous nous supprimez'. Alors que s'attaquer à Jacques, c'est lâche." Sur RMC, mardi dernier , sœur Danièle expliquait avoir pu s'échapper pour donner l'alerte au moment où "il était occupé à lui envoyer le couteau". Elle précisera que les deux assaillants se sont enregistrés, faisant "un peu comme un sermon autour de l'autel en arabe".

"Il a fait le mort"

Jeanine, 86 ans, était également présente, en compagnie de son mari, Guy, qui fêtait ses 87 ans le jour même. Elle témoigne sur RMC : "Quand l'un des terroristes s'est approché de moi, il m'a dit qu'il n'allait pas me faire de mal parce que nous allions servir d'otages. Il parlait des trois sœurs présentes et de moi. Alors là on s'est dit : 'Bon on ne va pas mourir tout de suite. On mourra peut-être tout à l'heure mais…'"

Son mari prendra quatre coups de couteau, dans le cou, les bras et le dos. Jeanine l'assure : "Ils voulaient le tuer, comme le prêtre. Au père Jacques, ils lui ont d'abord mis un coup, sûrement au cou. Il est tombé la face vers le ciel, vers nous. On voyait le sang couler de sa bouche. Et ensuite, ils lui ont donné d'autres coups et, là, c'était terminé." Jeanine raconte alors comment son mari "a fait le mort", pour ne pas se faire remarquer.

"La paix, c'est ça qu'on veut"

Un des deux tueurs demande alors à sœur Hélène si elle connaît le Coran. Elle répond : "Oui, je le respecte comme je respecte la Bible. J’ai déjà lu plusieurs sourates et ce qui m’a frappé en particulier, ce sont les passages sur la paix." A cette dernière remarque, le terroriste lui rétorque : "La paix, c’est ça qu’on veut. Quand vous passerez à la télévision, vous direz à vos gouvernants que tant qu’il y aura des bombes sur la Syrie, nous continuerons les attentats. Et il y en aura tous les jours. Quand vous arrêterez, nous arrêterons."

Sur RMC , sœur Hélène explique qu'"ils étaient endoctrinés. Ils se parlaient entre eux, récitaient je ne sais quoi. Ils ont chanté aussi, ils étaient vraiment radicalisés." Mais la sœur affirme voir dans ces terroristes "des pauvres gamins" qui "ne savent pas ce qu'ils font".

A LIRE AUSSI
>> Le curé de Saint-Etienne-du-Rouvray aux musulmans : "Vous partagez notre douleur"
>> Un proche d'Abdel-Malik Petitjean mis en examen
>> Saint-Etienne-du-Rouvray : la ville rend hommage au père Hamel

Lire et commenter