Saint-Etienne-du-Rouvray : nouvelle interpellation en région toulousaine

Saint-Etienne-du-Rouvray : nouvelle interpellation en région toulousaine

ENQUÊTE - Quinze jours après la prise d'otages qui a coûté la vie au père Jacques Hamel, les forces de l'ordre ont arrêté un nouveau suspect, près de Toulouse, lundi 8 août.

Nouvelle arrestation dans le cadre de l'enquête sur la prise d'otages de Saint-Etienne-du-Rouvray, mardi 26 juillet. Le parquet toulousain a procédé, lundi 8 août, à l'arrestation d'un nouveau suspect, âgé de bientôt 22 ans, ont appris L'Express et BFM TV.

Pas la première arrestation

Toujours en garde à vue – il peut y rester jusqu'à 96 heures après son interpellation dans le cadre d'une affaire terroriste –, il a été interpellé en raison d'une conversation téléphonique avec les deux tueurs du père Jacques Hamel, Adel Kermiche et Abdel-Malik Petitjean, rapporte BFM TV . Les enquêteurs avancent également un déplacement entre Toulouse et Saint-Etienne-du-Rouvray.

Cette arrestation n'est pas la première dans le cadre de l'enquête sur l'acte terroriste qui a ensanglanté cette commune de la banlieue de Rouen. Un cousin d'Abdel-Malik Petitjean a été mis en examen et écroué le 31 juillet, rappelle l'AFP. Il avait, selon le parquet de Paris, "parfaitement connaissance de l'imminence d'un projet d'action violente de son cousin". D'autres personnes sont dans le collimateurs des enquêteurs, et ont fait l'objet d'interrogatoires voire de mises en examen.

EN SAVOIR + >> Toutes nos informations sur Saint-Etienne-du-Rouvray

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : l'ex-Miss France Vaimalama Chaves éliminée, Bilal Hassani au sommet

EuroMillions : un Français remporte la cagnotte de 220 millions d'euros, un record en Europe

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Covid-19 : quand thés dansants et parties de belote virent aux clusters en Loire-Atlantique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.