Salah Abdeslam aurait acheté des détonateurs dans le Val d'Oise

Salah Abdeslam aurait acheté des détonateurs dans le Val d'Oise

FAITS DIVERS
DirectLCI
ATTENTATS - Salah Abdeslam, l'un des organisateurs des attentats du 13 novembre, aurait acheté une dizaine de détonateurs au mois de septembre ou octobre, dans un magasin du Val-d'Oise.

En septembre ou octobre derniers, Salah Abdeslam, qui est impliqué dans les attentats de Paris, avait déjà un comportement suspect. Selon Le Parisien, qui révèle l'information ce samedi, le terroriste présumé, toujours activement recherché, aurait acheté des détonateurs électriques à Saint-Ouen-l'Aumône, petite commune du Val-d'Oise. Une source proche du dossier nous a confirmé que c'était là "un élément qui est apparu dans l'enquête, et sur lequel les enquêteurs devront continuer à travailler".

Selon le quotidien Salah Abdeslam aurait acquis en tout une dizaine de détonateurs dans une entreprise de pyrotechnie spécialisée dans l'organisation de feux d’artifices. Le gérant de la société aurait donné l'alerte à la suite de la diffusion de l'appel à témoins lancé par la Police nationale.

Salah Abdeslam avait laissé son permis de conduire

Le patron s'est alors rappelé de cet homme dont le comportement l'avait intrigué, note le quotidien, notamment son insistance sur la fiabilité du dispositif. Pour donner une preuve de son identité, Salah Abdeslam n'aurait alors pas hésité a laissé son permis de conduire. L'homme ne faisait pas l'objet d'une fiche S en France mais était fiché en Belgique.

Dans la même ville du Val-d'Oise, une perquisition musclée avait eu lieu dans un restaurant, le Pepper-Grill, le 21 novembre dernier. Des dizaines de policiers s'étaient alors déployé dans l'établissement au milieu des clients. Sans qu'aucun résultat n'ait été rendu public.

EN SAVOIR + >> Le chauffeur présumé de Salah Abdeslam "transpire l'innocence"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter