Seine-et-Marne : un ouvrier de maintenance tué après avoir été percuté par un RER

Seine-et-Marne : un ouvrier de maintenance tué après avoir été percuté par un RER

DRAME - Un employé d'une société qui intervenait sur une opération de maintenance des voies est mort après avoir été percuté lundi matin par un RER sur la ligne A. Le trafic a été partiellement interrompu.

Un employé d'une société qui intervenait sur une opération de maintenance des voies est mort après avoir été percuté ce lundi 5 mars par un RER sur la ligne A. Selon les premiers éléments communiqués par la RATP, deux employés de la société Colas Rail, opérant des travaux de maintenance sur la voie, ont été percutés  dans l’inter-station entre les gares de Bussy-Saint-Georges et Val d’Europe par un train sans voyageurs qui allait prendre son service.  

La seconde personne, blessée mais avec un pronostic vital non engagé, a été prise charge par les pompiers. Un troisième employé, également présent sur les lieux, ainsi que la conductrice du train, choqués, ont été eux aussi pris en charge par les pompiers. Les premières constatations ne permettent pas d’expliquer la présence des employés sur cette voie, souligne la RATP. L'accident  a engendré une perturbation du trafic sur la ligne.

Une enquête ouverte

La Présidente-directrice générale de la RATP, Catherine Guillouard, a tenu à exprimer toute son émotion suite à ce drame. "Je tiens à faire part, au nom de la RATP, de notre plus grande solidarité à l’égard des personnes blessées et des familles des victimes. Les circonstances précises de cet accident ne sont pas encore connues. Une enquête a été ouverte afin de les déterminer", a-t-elle déclaré.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

EN DIRECT - Covid-19 : "petite poussée" des contaminations, près de 5.000 cas par jour

"Indemnité inflation" : à qui va-t-elle s'adresser, quel montant et quand sera-t-elle versée ?

Prix des carburants : une indemnité "classe moyenne" de 100 euros pour 38 millions de Français

Amérique : les Vikings étaient bien là avant Christophe Colomb

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.