Le Havre : appelés pour un incendie, les pompiers découvrent un corps démembré

Le Havre : appelés pour un incendie, les pompiers découvrent un corps démembré

FAIT DIVERS – Les secours ont découvert ce mardi le corps d’un homme calciné et en partie découpé dans un appartement où s’était déclaré un incendie au Havre (Seine-Maritime). Dans le congélateur, les jambes de la victime ont été ensuite retrouvées.

Sordide découverte mardi dans un appartement du Havre (Seine-Maritime). Alors que les secours avaient été appelés dans l’après-midi pour un simple incendie dans un immeuble, ils sont tombés sur un corps calciné et démembré, révèle Paris Normandie. 

Il est un peu plus de 14 heures lorsque les pompiers du Havre progressent dans un logement social en feu situé au troisième étage d’un immeuble de la rue Berthelot, explique le journal. A l’intérieur, ils trouvent le corps d’un homme calciné et en partie découpé. Détail sordide, les jambes sont découvertes dans le congélateur. 

Enquête ouverte

Une enquête a depuis été ouverte par le parquet du Havre et confiée au service régional de police judiciaire (SRPJ) de Rouen. Une autopsie doit être pratiquée afin de déterminer l’identité de la victime ainsi que la date et les circonstances de sa mort.

 

La police scientifique a investi les lieux et son travail devait perdurer une partie de la nuit. L’audition des voisins était également en cours. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

Rémy Daillet, figure des milieux complotistes, mis en examen pour association de malfaiteurs terroristes

EN DIRECT - Covid-19 : une soixantaine de manifestations contre le pass sanitaire ce samedi

Grève à la SNCF : 8 trains sur 10 sur la ligne TGV Atlantique ce samedi

Covid-19 : l'anxiété des Français atteint un niveau proche de celui du premier confinement

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.