Son père ivre mort au volant, un enfant de 12 ans donne l'alerte

DirectLCI
LUCIDE - Un enfant de 12 ans a peut-être évité un grave accident ce dimanche en Gironde en alertant sa famille sur la conduite inquiétante de son père. La famille a ensuite prévenu la gendarmerie.

Il a peut-être évité le pire. Dimanche, vers 13 heures, un  un homme d'une cinquantaine d'années et son fils circulaient sur l'autoroute A63 au sud de Bordeaux en direction de Bayonne, selon la gendarmerie de Gironde. Inquiet, "ne se sentant pas en sécurité", le jeune garçon prévient alors un membre de sa famille qui, à son tour, alerte les gendarmes. 


Une patrouille motorisée rattrape ensuite le véhicule, alors arrêté sur une aire de repos à Lugos -c'est le jeune garçon qui a fait un geste de la main pour indiquer l'emplacement de la voiture aux forces de l'ordre.  Au volant, l'homme est "complètement avachi, dormant profondément, musique à fond en plein soleil". Une forte odeur d’alcool se dégage de l'habitacle.

Les militaires tentent de réveiller le conducteur, sans succès. L’enfant relate alors  les faits, en expliquant que son père s’est arrêté avant l’aire de repos et a bu de la "boisson anisée" avant de reprendre le volant. Devant une conduite dangereuse et ayant eu un léger accrochage, il a supplié son père de s’arrêter. Ce dernier s’est finalement exécuté. 


Finalement réveillé après plusieurs secousses, l'intéressé paraît "désorienté" et  est "incapable de répondre aux questions". Il tente à plusieurs reprises de redémarrer le véhicule.

En vidéo

Sanction de l'alcool au volant : l'exemple suédois

En définitive, le conducteur a été contrôlé avec une alcoolémie de 2,76 g/l. Placé en garde à vue, il sera jugé pour conduite sous l'emprise d'un état alcoolique et mise en danger de la vie d'autrui. L'enfant a quant à lui était confié à sa mère. Comme le dit la gendarmerie de Gironde, c'est "une histoire pas banale qui finit bien". 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter