Steward en sang, passager cloué au sol, vol annulé : à Paris, un embarquement EasyJet tourne à la foire d’empoigne

Steward en sang, passager cloué au sol, vol annulé : à Paris, un embarquement EasyJet tourne à la foire d’empoigne

FAITS DIVERS
DirectLCI
DEBORDEMENTS - Ce vendredi soir à l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, un embarquement a tourné au mini drame, entre passagers et équipage. le vol a été annulé.

L’altercation est violente. Au point qu’un steward finit en pleurs et en sang, et un passager, plaqué au sol, visiblement interpellé par les forces de l’ordre.  Un violent incident a en effet eu lieu, dans la soirée du vendredi 29 juin, à bord d’un avion Easyjet, opposant un passager et l’équipage. La scène se passe à Paris-Charles de Gaulle, alors que l’avion doit décoller pour Palma de Majorque. 


Une vidéo, postée sur Twitter par une passagère, montre la vive altercation entre le passager et un membre de l’équipage. Puis surgissent des forces de l’ordre, qui plaquent le jeune homme au sol avant de le menotter et de l'évacuer. La jeune femme indique être passagère de l’avion, mais ne pas être l’auteure de la vidéo. Mais est visiblement bien mécontente. "Une arrivée avec 2 heures de retard et un accueil lamentable à bord qui aboutit à des débordements de violence traumatisants pour tous les passagers à l'aéroport Charles de Gaulle", s'indigne-t-elle dans le texte accompagnant la vidéo. 

Des passagers exaspérés

L’internaute explique au Hufftington Post que l'avion de la compagnie EasyJet s'apprêtait à décoller de Paris avec "trois heures de retard" et "sans explication". Et selon elle, lors de l'embarquement, trois personnes "qui avaient l'air saoules" ont été refusées par le chef de cabine, qui a appelé la police.


Le Sun, qui a aussi recueilli des témoignages, explique que la scène se passe dans un contexte tendu, à cause du vol retardé de plusieurs heures, du fait de restrictions du trafic aérien. Dans l’avion, la tension commence à montrer. Un témoin raconte au Sun : "Certaines personnes avaient bu de l’alcool dans le terminal en attendant notre vol". 


Visiblement, la tension monte encore d’un cran dans le reste de l’avion : certains passagers sont passablement énervés d’attendre encore l’arrivée des forces de l’ordre, alors que le décollage a déjà été retardé. Dans ce contexte tendu, alors que les forces de l’ordre arrivent, "le chef de cabine a subitement décidé d'éjecter encore plus de personnes de l'avion", selon la jeune femme qui témoigne au HuffPost. Ce serait cet élément qui aurait mis hors de lui un autre homme, qui s’en serait alors pris au steward. La vidéo ne permet pas de voir exactement le degré de violence de l’altercation, mais le Sun rapporte, sur la base de témoignages, qu’il aurait donné un coup de tête au steward. Les images montrent en effet un membre d’équipage au nez ensanglanté. 

Le vol annulé, la compagnie soutient son personnel

Comme on le voit sur la vidéo, l’homme se fait vivement interpeller. Les passagers pensent alors pouvoir enfin décoller, mais finalement, comme le rapportent les témoignages, ce sont tous les passagers qui ont été évacués. Un internaute raconte au HuffPost :  "À 3 heures du matin, ils ont changé d'avis et nous ont débarqués à Charles de Gaulle sans logement ni nourriture". Un vol de remplacement était prévu ce samedi.


Plusieurs quotidiens britanniques publient une réaction d’Easyjet après l'incident. Un porte-parole indique que la compagnie est "au courant de cet incident dû à des passagers perturbateurs à bord avant le décollage, ce qui était extrêmement pénible pour l'équipage et les passagers à bord. Nous ferons le nécessaire pour que des poursuites soient engagées ". Il soutient les membres de l’équipage "qui ont été soumis à ce comportement inacceptable. La sécurité et le bien-être de nos passagers et de notre équipage sont la priorité absolue d'EasyJet."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter