Strasbourg : appel à témoins pour retrouver Sandrine Wilhelm, 25 ans

Strasbourg : appel à témoins pour retrouver Sandrine Wilhelm, 25 ans
FAITS DIVERS

ENQUETE – Trois ans après la disparition de la jeune mère de famille, les gendarmes de la section de recherches de Strasbourg ont lancé jeudi sur Twitter un nouvel appel à témoins pour tenter de retrouver Sandrine Wilhem, 25 ans.

Trois ans après les faits, toujours aucune nouvelle de Sandrine. Les gendarmes de la section de recherches de Strasbourg ont lancé jeudi sur Twitter un nouvel appel à témoins dans le cadre de la disparition de Sandrine Wilhelm, 25 ans.

Les faits remontent au 7 novembre 2011. Ce jour-là, la jeune mère de famille, sans emploi, quitte son domicile de Kintzheim. Pour une raison, trois ans après, toujours inconnue. Kidnapping, mauvaise rencontre, suicide ? Toutes les pistes sont envisagées depuis. Une information judiciaire pour enlèvement et séquestration est toujours en cours.

Une petite fille de 7 ans

De corpulence fine, Sandrine, qui a aujourd'hui 28 ans, mesure 1m75. La jeune femme a les cheveux blonds et les yeux bleus. Le soir de sa disparition, elle portait une veste kaki. Selon ses proches, elle aurait quitté son domicile sans pièce d'identité ni téléphone. Laissant derrière elle sa petite fille âgée de 7 ans au moment des faits.

Suite à sa disparition, la région a été passée au peigne fin pendant des mois par les enquêteurs. En vain. Dernière trace de la jeune maman, avant qu'elle ne disparaisse : un banc en grès nommé le "Drei Spitz", situé entre Orschwiller, Kintzheim et Sélestat, selon les chiens pisteurs.

Toute personne disposant d'informations "même anodines" précise la gendarmerie, est invitée à contacter la gendarmerie de Strasbourg au numéro vert suivant : 0 800 776 202.

Les articles les plus lus

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 5000 contaminations en 24 heures, une première depuis septembre

Vers la fin de l’attestation de déplacement pour Noël ?

Allègement du confinement : les questions en suspens avant l'allocution d'Emmanuel Macron

"L’eau ça mouille… " : quand Monoprix ridiculise les restrictions dans les rayons

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent