Strasbourg : incendie d'origine criminelle à la mosquée

FAITS DIVERS
FAITS DIVERS - Dans la nuit de samedi à dimanche, un incendie s'est déclenché à la porte de la Grande Mosquée de Strasbourg (Alsace). Le feu, d'origine volontaire, n'a pas fait de blessé, mais la façade de l'établissement a été noircie.

Le sinistre s'est déclenché en pleine nuit, aux alentours de 3 heures du matin. Devant la Grande Mosquée de Strasbourg, les pompiers ont découvert en pleine nuit, dimanche matin, des papiers et des cartons en train de brûler . Si l'incendie a rapidement été maîtrisé, la façade a été légèrement noircie par les fumées au-dessus de la porte d'entrée.

Le président de la Grande Mosquée, Ali El Jarroudi, a condamné "avec la plus grande fermeté cet acte odieux, minable et criminel", indiquant avoir déposé plainte auprès de la police. De son côté, le maire PS, Roland Ries, a fait part de son "indignation" face à des "actes qui, si isolés soient-ils, nuisent à la sérénité de la cohabitation entre les différentes religions et à la tradition d'entente et d'ouverture" de la ville.

Festival œcuménique

Selon les DNA , l'incendie serait d'origine volontaire. Les caméras de vidéo surveillance ont en effet montré une personne en train d'allumer le feu, devant la porte de la grande mosquée. Son identification en revanche, va s'avérer difficile : le présumé coupable apparaît le visage dissimulé.

Pour l'instant, l'enquête ne semble pas relier le sinistre au concert qui a eu lieu le lendemain matin dans l'établissement . La Grande Mosquée a en effet reçu le chœur Zemel, l'une des meilleures chorales juives mixtes du monde, dans le cadre du festival "Les sacrées Journées". Un important dispositif policier a d'ailleurs été mis en place pour l'événement.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter