Suicide de l'ex-directeur de l'école de Villefontaine, accusé de pédophilie : une enquête est ouverte

FAITS DIVERS
DirectLCI
FAIT DIVERS - Accusé d'actes de pédophilie sur des dizaines d'enfants, l'ancien directeur d'une école de Villefontaine s'est suicidé dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 avril dans sa cellule de la maison d'arrêt de Corbas, en Isère. Le ministre de la Justice a annoncé l'ouverture d'une enquête.

Son corps a été retrouvé sans vie. Romain Farina, ancien directeur d'une école de Villefontaine, s’est pendu dans sa cellule de la maison d'arrêt de Corbas, en métropole lyonnaise, dans la nuit précédente, révèle ce mardi Le Progrès . Il était accusé d'actes de pédophilie sur des enfants dans les écoles où il avait enseigné.  
Le garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas, a indiqué qu'une enquête avait été ouverte par le procureur de la République "pour établir les circonstances exactes du décès".

"Les familles attendaient beaucoup d'un procès et de la suite de l'instruction, de ce qu'il allait dire. Les parents souhaitaient comprendre", a déploré Me Patrice Reviron, avocat de six familles. "Cette fin terrible leur interdit d'avoir des réponses", a commenté de son côté la ministre de l’Éducation, Najat Vallaud-Belkacem, évoquant "un nouveau traumatisme".

Une soixantaine de mineurs concernés

Le scandale avait éclaté en mars 2015 : des enfants ont été violés en salle de classe lors d’ateliers du goût organisés par le directeur de l’école du Mas de la Raz, à Villefontaine en Isère. Une victime avait donné l’alerte à ses parents. La Justice soupçonnait Romain Farina d'avoir imposé "par surprise" des fellations à plusieurs de ses élèves dans le cadre de ces "ateliers", durant lequel les enfants, les yeux bandés, devaient identifier des "choses" que l'enseignant leur faisait goûter.

Au total, 61 enfants issus des écoles où Romain Farina avait enseigné ont été entendus par les enquêteurs. Le directeur, qui enseignait aussi à la classe de CP, avait été mis en examen et écroué à la prison de Corbas le 25 mars 2015. Il a été radié de l’Education nationale quelques jours plus tard.

À LIRE AUSSI >> Pédophilie : 27 révocations dans l'Education nationale en 2015

Une loi pour informer sur les soupçons de pédophilie

Déjà en 2008, Romain Farina a été condamné à 6 mois de prison avec sursis et une obligation de soins pendant deux ans pour avoir téléchargé des images pédopornographiques. Mais cette condamnation n’avait pas été assortie d’une interdiction d’entrer en contact avec des enfants, et n’avait pas été signalée à son administration de tutelle alors qu’elle figurait dans son casier judiciaire.

Cette affaire a déclenché une polémique sur la communication entre les ministères de la Justice et de l’Education nationale. Les ministres Najat Vallaud-Belkacem et Christiane Taubira avaient alors promis une loi pour obliger les parquets à informer tout soupçon de pédophilie les employeurs de personnes travaillant auprès des mineurs.

EN SAVOIR +
>> Instituteur soupçonné de pédophilie : déjà condamné, comment a-t-il pu travailler dans une école ?
>> Villefontaine : une première plainte déposée en... 2001
>> Pédophilie à l'école de Villefontaine : l'ex-directeur avait filmé plusieurs agressions

Sur le même sujet

Lire et commenter