Un adolescent américain tombe dans le coma, il se réveille en parlant espagnol

Un adolescent américain tombe dans le coma, il se réveille en parlant espagnol

MYSTÈRE - Reuben Nsemoh, un adolescent Américain de 16 ans vivant dans la banlieue d’Atlanta, a été frappé à la tête lors d'un match de foot. Plongé dans le coma, il s'est réveillé en parlant espagnol... alors qu’il ne parlait pas couramment cette langue auparavant.

Désormais en rémission, Reuben Nsemoh commence à retrouver sa langue natale, l’anglais. Mais conséquemment, il commence aussi à perdre son espagnol. L'histoire, racontée par CNN, met en lumière le cas extrêmement rare du syndrome compulsif de la langue étrangère.

Une soixantaine de cas identifiés

Ce syndrome peut s’expliquer grâce à l’étude des différentes zones du cerveau, et notamment celles dédiées au(x) langage(s) : après un choc au cerveau, le lexique de la langue maternelle peut être rendu inutilisable. Le cerveau va donc aller puiser dans le ou les autres lexiques disponibles – une ou plusieurs langues apprises à l'école, ou du moins entendues de façon régulière. On dénombre une soixantaine de cas identifié depuis 1941.

Le syndrome compulsif de la langue étrangère est à différencier du syndrome de l’accent étranger, qui touche plutôt les personnes ayant souffert d’un AVC ou d’une lésion cérébrale, et qui est caractérisé par une expression orale teintée d’un fort accent étranger.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    Covid-19 : Véran confirme "des mesures supplémentaires" si le virus continue sa progression

    Cluster en Haute-Savoie : que faisait le groupe d'étudiants britanniques dans cette station de ski ?

    En cas de reconfinement, Blanquer aspire à garder les écoles ouvertes

    Covid-19 : l'Espagne n'a plus les moyens de reconfiner

    EN DIRECT - Reconfinement : "Nous considérons qu'on ne peut pas attendre", plaide Karine Lacombe

    Lire et commenter