Tags anti-police à la Sorbonne : une étudiante mise en examen

Tags anti-police à la Sorbonne : une étudiante mise en examen
FAITS DIVERS
DirectLCI
JUSTICE – L’étudiante en philo interpellée mercredi matin dans le cadre de l'enquête sur les tags anti-police découverts le 11 octobre dans les couloirs de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne a été mise en examen vendredi soir. Elle est poursuivie pour "apologie d'atteintes à la vie" et "dégradation de biens publics".

Une étudiante en philosophie a été mise en examen vendredi soir dans le cadre de l'enquête sur les tags  anti-police découverts sur les murs de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. La jeune femme, qui avait été interpellée mercredi et dont la garde à vue avait été prolongée jeudi, a été mise en examen pour "apologie d'atteintes à la vie" et "dégradation de biens publics". Elle a été placée sous contrôle judiciaire. 


Le 11 octobre, le syndicat Alliance Police Nationale avait publié sur sa page Facebook des photos des textes retrouvés dans les couloirs de la fac du XIIIe arrondissement. "Frapper vite, frapper fort, un bon flic est un flic mort" et "J'ouvre une bouteille à chaque fois qu'ils ferment le cercueil d'un flic", pouvait-on lire sur ces tags qui faisaient une référence directe à l’agression de policiers à Viry-Châtillon (Essonne) trois jours plus tôt. 

Le parquet avait ouvert une enquête préliminaire confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP). Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, avait dans la foulée annoncé qu'il portait plainte, considérant que ces inscriptions étaient "constitutives d'apologie de crimes contre des policiers". L'université avait fait de même. 


Les tags avaient été découverts le jour où des centaines de policiers s'étaient rassemblés devant les commissariats de France pour soutenir leurs collègues attaqués à Viry-Châtillon. 

Lire aussi

En vidéo

Tags à la Sorbonne : le syndicat Alliance dénonce une "incitation au crime"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter