Tarn : la partie de chasse tourne au drame

FAITS DIVERS
FAIT DIVERS – Un chasseur s'est suicidé jeudi, quelques heures après avoir été impliqué dans la mort, la veille, d'un de ses compagnons lors d'une battue près d'Albi, rapporte sudouest.fr.

La partie de chasse de la Saint-Sylvestre a viré au double drame. Un chasseur de 67 ans s’est pendu, jeudi 1er janvier, moins de 24 heures après avoir été impliqué dans la mort d’un de ses amis lors d’une battue dans le Tarn, rapporte le site du quotidien local Sud Ouest .

L'ami de la victime brièvement placé en garde à vue

La première victime, âgée de 65 ans, est décédée peu avant le réveillon du Nouvel an, grièvement blessée par balles. L’homme était parti chasser à Lescure d'Albigeois, près d'Albi, avec une douzaine d’amis.

Peu après le drame, deux hommes du groupe ont été placés quelques heures en garde à vue où ils ont expliqué aux enquêteurs avoir fait feu "à la vue d'un gibier". Ils ont été relâchés en début de soirée, a expliqué le procureur de la République d'Albi, Claude Derens.

L'homme était traumatisé

De retour chez lui, un des deux chasseurs placés en garde à vue, traumatisé et potentiellement responsable du drame qui venait de se passer, a mis fin à ses jours en se pendant à son domicile de Gaillac, dans le Tarn. Selon une source proche des chasseurs, l’homme était un ami de longue date du chasseur décédé quelques heures plus tôt ; il était en outre le parrain d'une de ses filles.

Une autopsie de la première victime doit être réalisée ce vendredi. L'enquête devrait permettre de déterminer si le chasseur mortellement blessé le 31 décembre a été atteint par les projectiles d'une ou plusieurs armes.


 

Lire et commenter