Terrorisme : l'adolescent qui voulait passer à l'acte mis en examen

DirectLCI
FAIT DIVERS - L'adolescent âgé de 15 ans interpellé samedi rue Villiot dans le 12e arrondissement de Paris a été mis en examen ce lundi soir et placé en détention provisoire. Il est soupçonné d'avoir voulu commettre un acte terroriste "imminent".

Après 48 heures de garde à vue, l'adolescent âgé de 15 ans interpellé samedi rue Villiot dans le 12e arrondissement de Paris a été mis en examen ce lundi soir du chef d'association de malfaiteur terroriste en vue de commettre des crimes d'atteintes aux personnes". Il avait été déféré plus tôt dans la journée au tribunal à Paris en vue d'une mise en examen par des juges antiterroristes. Le parquet de Paris a requis son placement en détention provisoire. 


L'adolescent avait fait état sur la messagerie cryptée Telegram "d'un passage à l'acte avec une arme blanche", selon une source proche de l'enquête. Il était en contact avec Rachid Kassim, un djihadiste français soupçonné de téléguider ses émules à distance via Telegram.

Les voisins sous le choc

Interrogés par LCI, plusieurs habitants de l'immeuble de la rue Villiot où le jeune a été interpellé samedi en miliieu d'après-midi sont sous le choc. Ces derniers évoquent quelqu'un de "poli", "gentil", qui n'aurait "pas fait de mal à une mouche". 


Dans une interview sur I-Télé dimanche, sa mère a déclaré : "Mon enfant , ce n'est pas un enfant violent. C'est un enfant qui est ouvert, aimé, et qui aime tout le monde […]. C'est un bon gars, il est tolérant, ouvert d'esprit cultivé". Elle précise que son fils "va chez ses parents catholiques", qu'il "va à leur repas de Noël", qu'il a "des amis musulmans et non musulmans".




VIDEO - Témoignage d'un voisin sous le choc lorsqu'il a appris la nouvelle

En vidéo

Mineur arrêté pour menace d'attentat à Paris : l'étonnement d'un voisin

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter