Thomas sous cocaïne : pour son avocat, "un plan de com" des proches de Nabilla

FAITS DIVERS
FAIT DIVERS – Le petit-ami de Nabilla Benattia, Thomas Vergara blessé par un coup de couteau dans la nuit du 6 au 7 novembre à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), aurait estimé que la libération de Nabilla Benattia jeudi était "logique". Pour lui comme pour son avocat, cette mise en liberté n'est pas du tout la "consécration de la version des faits de la star de la télé-réalité mise en examen pour tentative de meurtre.

Depuis jeudi, elle est libre sous contrôle judiciaire. Si selon Me Christian Saint-Palais, un de ses avocats, Nabilla Benattia a exprimé "beaucoup de soulagement" en apprenant que sa demande de remise en liberté avait été acceptée après plus de cinq semaines passées derrière les barreaux, elle ne se "rend pas vraiment compte" pour l'instant de ce qui lui arrive.

L'annonce de cette libération n'aurait fait en revanche ni chaud ni froid à l'Aixois Thomas Vergara, son petit ami blessé par un coup de couteau dans la nuit du 6 au 7 novembre dans un appart'hôtel de Boulogne Billancourt (Hauts-de-Seine). "Il a pris acte de cette nouvelle de manière assez neutre, sans aucune émotion" indique Me Thierry Fradet à metronews vendredi. Je savais que dans l'esprit de certains la libération de Nabilla allait être la consécration de sa position, qu'on allait nous dire : 'si elle est dehors, c'est qu'on lui a donné raison'. Mais pas du tout ! Les critères de détention n'étaient plus applicables. Sa libération est normale puisque tous les actes d'instruction ont été menés".

Un plan de com'?

Interrogé sur l'information RTL du jour concernant les traces de cocaïne dans l'organisme de Thomas le soir des faits, le ténor du barreau toulonnais estime que c'est un "non événement'. " Cela fait un mois et demi que la justice sait cela. Thomas n'est pas poursuivi pour trafic de stupéfiants, le juge est saisi pour tentative de meurtre ! Qu'est ce que cela a à voir avec un coup de couteau, qu'il ait pris de la cocaïne ? Je ne comprends pas le lien".

Thierry Fradet se demande même pourquoi cette "non information" sort au lendemain de la libération de la chroniqueuse de Touche pas à mon poste. "Cela ressemble à un plan de communication qui est en train de se mettre en place. Nabilla Benattia a l'interdiction formelle de communiquer dans les médias, sinon elle retourne en prison. Elle va le faire faire par son entourage. A qui pourrait profiter cette information, si tant est qu'elle profite à quelqu'un ? A elle, pas à nous" .

Assises ou correctionnelles

Concernant la confrontation de mardi, Thierry Fradet confirme que chacun a campé sur ses positions . "Nabilla est toutefois très largement revenue sur les allégations de violences. Elle a dit qu'il n'avait jamais été violent, qu'il y a eu des disputes, des empoignades réciproques, mais c'est tout...". Questionné sur la lettre qu'aurait envoyée Thomas Vergara à Nabilla en prison , il assure que "c'est faux".

LIRE AUSSI >> Affaire Nabilla : un faux policier voulait récupérer la vidéo de l'hôtel

Côté calendrier, les investigations vont continuer. Le juge choisira ensuite de renvoyer l'affaire devant le tribunal correctionnel ou devant la cour d'assises. "On ne sait pas encore quand aura lieu le procès, en 2015 c'est sûr, mais le mois n'est pas connu". Selon tous les avocats du dossier, il ne devrait pas se tenir avant la fin de l'année prochaine.

LIRE AUSSI >> PHOTOS - Nabilla libérée : de la Croisette à la prison, l'année où tout a basculé

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter