Toulon : son fiancé arrêté juste avant la cérémonie, elle se marie avec son beau-frère

Toulon : son fiancé arrêté juste avant la cérémonie, elle se marie avec son beau-frère

DirectLCI
INSOLITE – Alors que Charline devait se marier avec Saïd, son fiancé tunisien, l'homme en situation irrégulière est arrêté quelques heures avant la cérémonie civile, rapporte Var Matin. Pris au dépourvu, la fiancée et les proches ont alors décidé de le remplacer par le frère de Saïd.

C'est une union pour le moins originale que rapporte  Var Matin j eudi. Charline, une jeune aide-soignante de 19 ans, s'est en effet mariée... avec son beau-frère. Jugée au tribunal correctionnel de Toulon mercredi, elle a été condamnée à 500 d'euros d'amende avec sursis. La scène cocasse se passe le 22 février 2014 à Toulon. Ce jour là, Charline doit se marier avec Saïd, son compagnon tunisien. Mais quelques heures plus tôt, le jeune homme est arrêté en sortant du coiffeur. En situation irrégulière et sous le coup d'une mesure d'expulsion, il est placé en centre de rétention.

Pris au dépourvu, la fiancée âgée de 19 ans et les proches qui l'attendaient à la mairie décident de remplacer Saïd par son frère, qui joue pour l'occasion le rôle de doublure. Au tribunal, les quatre témoins ont déclaré avoir agi dans la précipitation. "On pensait que Saïd allait sortir du commissariat pour 16h10. En mairie, on nous a dit qu'il devait arriver, sinon il fallait reporter le mariage", a affirmé l'un d'entre eux cité par Var Matin.

"Ma mère n'est pas venue"

"Il y avait tout de prêt : le repas, la voiture, le photographe, etc. Pour elle, le cadeau de mariage est une catastrophe... Sa vie a basculé et ce n'est pas fini", a plaidé Maître Yoave Fennech, l'avocat de la mariée. Comme les témoins du mariage, la jeune femme enceinte de sept mois était jugée pour fraude en vue d'obtenir un titre de séjour, complicité et faux. Le parquet a toutefois écarté le mariage de complaisance après une enquête diligentée à ce sujet.

En désaccord total avec le choix de sa fille, la mère de Charline a en effet attesté qu'il s'agissait bien d'une relation amoureuse entre les deux jeunes gens. "J'avais prévenu toute ma famille. Ma mère n'est pas venue", a déclaré Charline au Tribunal. "Votre fiancé non plus !", lui a alors lancé la présidente. Pas sûr que cet humour ait fait rire la jeune femme...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter