Toulouse : la jeune femme disparue puis retrouvée dans un bois aurait tout inventé

FAITS DIVERS
DirectLCI
FAIT DIVERS - La jeune femme âgée de 21 ans dont la disparition inquiétante avait été signalée par ses proches lundi et qui avait été retrouvée ligotée et bâillonnée mardi dans un bois de Fenouillet aurait tout inventé. Au moment de sa découverte, elle était pourtant "en état de choc".

"Pour se faire remarquer", "pour attirer l'attention", telles seraient les motivations de son geste. Ce vendredi, une source proche de l'enquête citée par de nombreux médias locaux dont 20 minutes et France 3 , indique que la jeune femme qui avait été retrouvée mardi ligotée et bâillonnée dans un bois de Fenouillet près de Toulouse, avait en fait tout inventé.

Découverte mardi en milieu d'après-midi par les secours en état de choc, la jeune femme, qui avait disparue depuis la veille, n'avait pu s'entretenir avec les enquêteurs que dans la soirée depuis sa chambre de l'hôpital Purpan. Très vite, les gendarmes ont pu établir que la version de la jeune femme âgée de 21 ans ne tenait pas la route.

"Fragile psychologiquement"


La jeune femme avait en effet expliqué avoir été enlevée par un homme, qu’elle avait décrit aux enquêteurs. Selon ses déclarations, l'homme l’avait d’abord conduite dans une maison avant de la laisser seule dans le bois, avec son téléphone portable.
La jeune femme avait finalement inventé tout ce scénario. Elle a été décrite par les enquêteurs comme "fragile psychologiquement".

La recherche de l'auteur présumé du baillônnage et du ligotage avait mobilisé d'important moyens. Un hélicoptère de la gendarmerie, une équipe cynophile. Tout ça… Pour rien. Mardi, le Parquet de Toulouse avait saisi la section de recherches sur la qualification criminelle "d'enlèvement et séquestration sans libération volontaire".

EN SAVOIR + >> Disparition inquiétante près de Toulouse : la jeune femme retrouvée ligotée dans un bois

Sur le même sujet

Lire et commenter