Toulouse : un labrador abattu après avoir mordu trois personnes, dont un policier, sa propriétaire était en état d'ivresse

FAITS DIVERS

FAIT DIVERS – La Brigade anti-criminalité de Toulouse (BAC) a abattu un chien vendredi après qu’il a mordu trois personnes, dont un policier. La propriétaire de l'animal, en état d'ivresse, a été placée en cellule de dégrisement.

Trois personnes, dont un policier, ont été mordues par un Labrador vendredi en début de soirée, non loin de l’hyper-centre de la métropole toulousaine. Le chien a arraché le pantalon de deux passants, les blessant au genou. Des témoins ont alors appelé la Brigade anti-criminalité de Toulouse (BAC). Le chien s’en est alors pris à l’un des agents qui tentait de le maîtriser. Son collègue a alors tiré sur l’animal à quatre reprises avec son arme de service. 

Personne n’a compris pourquoi ce chien se montrait particulièrement agressif, d’autant plus qu’il n’appartient pas à une race connue pour être dangereuse. Les Labradors sont d’ailleurs souvent choisis pour s’occuper de personnes handicapées.

Lire aussi

10 jours d'incapacité de travail

Une source policière a indiqué samedi que la propriétaire est une femme de 35 ans qui assure être sans domicile fixe. En état d’ivresse au moment des faits, elle a passé la nuit dans une cellule de dégrisement avant d’être placée en garde à vue pour "blessure involontaire avec arme par destination, outrage et violence sur agents dépositaires de la force publique". 

Les deux passants ont été conduits à l’hôpital et le policier blessé s’est vu prescrire dix jours d’arrêt de travail. 

En vidéo

Ce chien n’hésite pas à passer sous un train pour protéger sa compagne blessée

Les deux passants ont été conduits à l’hôpital et le policier blessé s’est vu prescrire dix jours d’arrêt de travail. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter