Toulouse : une exposition sur l'homosexualité saccagée

Toulouse : une exposition sur l'homosexualité saccagée

DirectLCI
HOMOPHOBIE – Une exposition mettant en scène des couples homosexuels a été dégradée à Toulouse (Haute-Garonne). Les œuvres d'Olivier Ciappa ont été déchirées et taguées.

Ils refusent que l'on fasse "la promotion de ce mode de vie". Six jeunes ont saccagé l'exposition photo d'Olivier Ciappa, sur les grilles du Jardin du Grand Rond à Toulouse. Les œuvres, qui représentent des couples homosexuels, ont été soit déchirées, soit recouvertes de tags. C'est l'artiste qui rapporte ces faits sur les réseaux sociaux.

Il dénonce un acte de vandalisme homophobe : "Ils ont déchiré en plusieurs morceaux les panneaux extérieurs montrant avec douceur des couples gays, des familles homoparentales mais aussi celles avec les hétérosexuels, celles avec des familles monoparentales et même les personnes en fauteuil roulant", explique-t-il sur sa page Facebook.

EN SAVOIR +
>> L'homophobie a explosé en 2013, sur fond de mariage pour tous
>> Il dénonce son harceleur depuis deux ans, en vain
>> Le premier marié gay de France victime de menaces de mort

Des messages homophobes

Sur les photos, des anonymes, mais aussi des célébrités, comme Elie Semoun, Antoine de Caunes ou encore Muriel Robin. "Ils voulaient que les passants ne puissent voir aucune vision de cette exposition et ont tout balayé en quelques minutes", poursuit l'artiste. Olivier Ciappa a été prévenu par des témoins. Il va déposer plainte.

Depuis son appel sur les réseaux sociaux, l'artiste a reçu plusieurs messages homophobes.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter