Trafic de drogue à Marseille : vague d'interpellations à la Castellane

FAITS DIVERS

POLICE - La police judiciaire de Marseille, accompagnée des hommes du RAID, a procédé lundi matin à l'interpellation d'une trentaine de personnes dans la cité de la Castellane afin de démanteler un trafic de drogue.

Nouvelle vague d'interpellations dans la cité de la Castellane. Lundi matin, la police judiciaire de Marseille, accompagnée des hommes du RAID, a procédé à l'arrestation d'une trentaine de personnes dans cette cité des quartiers Nord de Marseille pour démanteler un trafic de drogue.  

"Il y a une très grosse opération de démantèlement de filières à La Castellane, parce que le trafic de drogue, c'est le début de tous les trafics, ce sont ces trafics qui gangrènent les cités", a confirmé sur BFM  TV le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, précisant que l'opération était "en cours".

400 policiers mobilisés

Sur place, près de 400 hommes, dont des CRS, ont été mobilisés pour intervenir sur plusieurs réseaux et "un en particulier", précise à metronews une source policière. Au cours des perquisitions menées dans les bâtiments de la cité, des armes et plusieurs kilos de cannabis ont été saisies. 

"Les opérations sont toujours en cours", poursuit une source proche de l'enquête, ajoutant qu'un réseau de trafiquants, dont le chiffre d'affaires dépasse la dizaine de milliers d'euros par jour, avait été interpellé. "Cela va du chef présumé, aux revendeurs jusqu'à la nourrice (personne stockant la drogue contre rémunération)", indique la même source.

En février dernier, une fusillade  entre deux bandes rivales  dans la cité de la Castellane avait conduit à l'intervention du GIPN. "L'opération de lundi n'est pas directement liée à cette fusillade mais il y a sans doute des connexions avec les personnes interpellées aujourd'hui", souligne un policier. 

LIRE AUSSI >>>  Drogue, kalachnikovs : la Castellane au bord de la crise de nerfs

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter