Triple meurtre à Belfort : "coup de folie" ou crime passionnel ?

Triple meurtre à Belfort : "coup de folie" ou crime passionnel ?

DirectLCI
FAIT DIVERS - La ville de Belfort a été le théâtre d'un triple homicide jeudi. Un individu a abattu son ex-femme, un ami d'enfance et un médecin, avant de se rendre à la police.

Le maire de la ville, Etienne Butzbach, parle de véritable ''coup de de folie''. Une expression qui est de mise depuis jeudi à Belfort (Territoire de Belfort), où un homme s'est rendu au commissariat dans la soirée pour y avoir avoir tué trois personnes. Une affaire conjugale pourrait être à l'origine des faits, dont le déroulé a été révélé par l'Est Républicain sur son site internet .

Le procureur parlera vendredi

Le meurtrier présumé s'est d'abord querellé avec son ex-femme et un psychiatre, devant le cabinet médical de ce dernier. Il les a ensuite tous les deux tués par balles, avant de se rendre chez un ami d'enfance qu'il a également abattu de plusieurs coups de revolver. Contrairement à ce qui a d'abord été affirmé dans les médias, celui-ci "n'était pas l'amant" de son ex-femme, selon une source proche de l'enquête. C'est après ce dernier assassinat qu'il est allé se livrer aux forces de l'ordre.

"Le mobile exact reste encore inconnu" et le suspect, âgé de 43 ou 43 ans, n'a pas pu être entendu cette nuit, car il était sous sédatifs, selon une source policière. Vendredi en fin d'après-midi, le procureur de la République doit donner une conférence de presse afin de livrer d'autres détails. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter