Trois jeunes interpellés avec un drone près d'une centrale nucléaire

FAITS DIVERS
DirectLCI
SECURITE - Trois jeunes gens ont été interpellés mercredi en possession d'un drone aux abords de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire (Cher). Ils ont été placés en garde à vue.

Ce pourrait être une première piste dans le cadre des étranges survols de centrales nucléaires par les drones. Trois jeunes gens ont été interpellés mercredi après-midi en possession d'un drone aux abords de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire (Cher). Les trois hommes âgés d'une vingtaine d'années ont été placés en garde à vue pour "survol volontaire par pilote d'un aéronef d'une zone interdite", a indiqué la procureure de Bourges.

La procureure n'a pas précisé si la centrale nucléaire avait bien été survolée par le drone. Aucune précision n'avait par ailleurs été donnée en début de soirée sur les liens éventuels de ces gardes à vue avec la série de survols de plusieurs autres centrales nucléaires françaises qui ont plongé ces derniers jours les autorités dans l'embarras.

La centrale de Belleville-sur-Loire survolée

Ces petites engins télécommandés ont été vus survolant des centrales nucléaires à une quinzaine de reprises dans plusieurs régions. Un drone s'était déjà approché de la centrale de Belleville-sur-Loire sans toutefois franchir son périmètre de sécurité le week-end dernier. Lundi, un nouveau vol a été détecté au-dessus de l'ancien réacteur Superphénix de Creys-Malville (Isère), en cours de démantèlement.

LIRE AUSSI >> Drones au-dessus des centrales nucléaires : attention, les gendarmes peuvent tirer !

Lire et commenter