"Tueur en série de Marseille" : le procès en appel de Patrick Salameh s'est ouvert

"Tueur en série de Marseille" : le procès en appel de Patrick Salameh s'est ouvert

JUSTICE - Patrick Salameh, un ancien braqueur reconverti dans la maçonnerie, est jugé une deuxième fois pour le meurtre de quatre femmes, dont trois prostituées. Jamais, depuis 2008, leur corps n'a été retrouvé. L'accusé veut se débarrasser de son étiquette de "coupable idéal".

Retour dans le box pour Patrick Salameh, surnommé "le tueur en série de Marseille". Cet ancien braqueur reconverti dans la maçonnerie a demandé d'avoir accès aux notes qu'il a apportées à l'ouverture de son procès, ce lundi 18 avril, devant la cour d'assises du Var, rapporte l'AFP. Cheveux coupés court et chemise grise, l'homme est apparu impassible dans le box.

Cette indifférence de façade tranche avec la série de quatre meurtres pour laquelle il est rejugé. D'abord Fatima, une lycéenne marseillaise de 20 ans, disparue après s'être rendue le jour de sa disparition à un rendez-vous fixé deuis une cabine téléphonique par un homme qui lui avait proposé de faire du baby-sitting. Puis trois prostituées : Iryna, une Ukrainienne de 42 ans, Cristina, une Roumaine de 23 ans et Zined, une Algérienne de 28 ans. Toutes ont disparu en 2008 sans jamais que la police ne retrouve leur corps.

"Un des grands souffles criminels"

En première instance il avait été condamné à deux reprises à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une peine de sûreté de 22 ans, la peine la plus lourde du code pénal. Pour ce deuxième procès, les deux dossiers ont été joints. Par ailleurs, il est aussi poursuivi pour la séquestration et le viol d'une quatrième prostituée qui a survécu.

Patrick Salameh a été décrit par l'avocat général au cours du premier procès comme l'un des plus grands tueurs en série français, un "prédateur sexuel machiavélique, [...] nuisible pour la société". "Avec son arrestation", c'est un coup d'arrêt à l'"un des grands souffles criminels du début du 21e siècle", avait souligné l'avocat général.

Salameh espère être acquitté

"Il n'y a qu'une seule difficulté dans ce dossier: savoir où sont les corps", a déclaré en marge de l'audience Lionel Ferland, l'avocat de la jeune femme qui a survécu. Son témoignage sera sans doute la clé du procès. De son côté, Patrick Salameh, espère être acquitté.

Tout au long des audiences, il compte "contester de manière absolue, ferme et cohérente" l'ensemble des faits qui lui sont reprochés, a indiqué un de ses avocats, Christophe Bass. Il veut aussi se débarrasser de son étiquette de "coupable idéal". Le procès doit se tenir jusqu'au 20 mai.

EN SAVOIR +
>> Patrick Salameh condamné à la prison à perpétuité
>> La piste Salameh se précise
>> La date du procès Salameh fixée

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : une "course contre la montre" est engagée contre le variant Omicron, prévient Ursula von der Leyen

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

Affaire Hulot : Matthieu Orphelin, porte-parole de Yannick Jadot, "mis en retrait" de la campagne d'EELV

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.