Un agent de la RATP meurt écrasé entre deux bus, une enquête interne lancée

Un agent de la RATP meurt écrasé entre deux bus, une enquête interne lancée

ACCIDENT - Un agent de la RATP est mort écrasé entre deux bus jeudi lors d'un accident du travail dans un dépôt de l'entreprise de transports à Thiais, dans le Val-de-Marne.

Il était environ 07h30, ce jeudi, lorsqu’un conducteur de bus de la RATP est décédé au dépôt de Thiais, dans le Val-de-Marne. Si les circonstances exactes restent à éclaircir, on apprend que l’homme, un machiniste avec 10 ans d’expérience, se préparait à partir lorsqu’il a "détecté une anomalie du frein sur son bus. Lorsqu'il est descendu, le bus s'est mis à avancer et il a essayé de le retenir. Il a été écrasé" entre les véhicules, explique une source proche du dossier à nos confrères de l’AFP.

   

Ses collègues n’ont rien pu faire pour lui sauver la vie. Une cellule psychologique a été mise en place dans la journée par la RATP. Dans le même temps, "une enquête interne a été lancée pour déterminer les circonstances exactes de l'accident", précise la régie des transports qui a fait part de sa "très vive émotion" et de sa "solidarité" envers la famille de la victime.

Lire aussi

"Un manque de moyens criant"

"Aujourd’hui nous sommes tous sous le choc et pensons avant tout à la famille du collègue et aux conducteurs du dépôt qui ont besoin d’être accompagnés, la recherche de responsabilité interviendra dans un second temps", a déclaré Fabien Cormier, délégué CGT de la RATP, à nos confrères du Parisien. Ce dernier souligne également le contexte tendu dans lequel évoluent les salariés, "un manque de moyens criant sur la ligne du TVM" et "une grosse pression sur les machinistes".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

EN DIRECT - Variant Omicron : le Royaume-Uni durcit ses conditions d'entrée pour tous les voyageurs

En évoquant "l'autonomie" de la Guadeloupe, Sébastien Lecornu fait des vagues

VIDÉO - À Marseille, Éric Zemmour termine son périple chahuté par un échange de doigts d'honneur

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.