Un an après l'attentat, Nice renonce à son feu d'artifice du 15 août car "la douleur est trop vive"

FAITS DIVERS
ÉMOTION - Il n'y aura pas de feu d'artifice à Nice ce 15 août. La ville a préféré annuler l’événement qui évoque l'attentat perpétré il y a à peine plus d'un an, après le spectacle pyrotechnique du 14-Juillet. Cette année, la Fête nationale avait d'ailleurs pris la forme de commémorations laissant notamment place à une interprétation des "Feux d'artifice" par un Calogero bouleversé aux larmes.

Il est trop tôt pour illuminer la Promenade des Anglais avec un feu d'artifice. La municipalité de Nice va déroger à la tradition ce mardi 15 août 2017 en renonçant à organiser son habituel spectacle pyrotechnique. Déjà, le 14 juillet dernier, la ville, qui avait rendu hommage aux victimes en cette journée de commémoration, avait décidé de ne pas tirer de feu d'artifice mais avait, à la place, demandé à Calogero de chanter sur scène "Les feux d'artifice", chanson pendant laquelle il avait fondu en larmes. 


"La douleur est encore vive autour des victimes de l'attentat du 14 juillet 2016", explique la mairie de Nice dans un communiqué publié ce lundi 14 août. Un tel spectacle risquerait de faire remonter trop de mauvais souvenirs dans la mesure où l'attaque terroriste revendiquée par le groupe Etat islamique avait eu lieu à l'issue du feu d'artifice tiré sur la baie des Anges. Le camion qui avait délibérément foncé dans la foule avait alors tué 86 personnes et  blessé plus de 400 autres. 

Christian Estrosi tient cependant à organiser une fête

La décision a été prise il y a trois semaines. "Nous avons beaucoup réfléchi avec Christian Estrosi", expliquait fin juillet à nos confrères de Nice Matin l'adjoint au maire délégué au Tourisme. "Bien sûr, la Promenade a repris son existence. Cependant, faire un feu d'artifice le 15 août, dans les mêmes conditions que le 14 juillet (2016), pouvait apparaître comme un événement trop triste", commentait alors l'élu. 


Pas question pour autant d'annuler toute forme de festivité. La ville souligne la volonté du maire Christian Estrosi d'"organiser un événement festif, populaire et novateur", qui se déclinera sur la promenade du Paillon attenante à celle des Anglais. Différents concerts et animations, autour notamment de la pétanque et du street art, y sont programmés. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat de Nice

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter