Un enfant de 4 ans meurt écrasé par un ascenseur dans un centre commercial d'Argenteuil : un juge d'instruction nommé

DirectLCI
ENQUÊTE - Un juge d'instruction a été nommé après le drame survenu vendredi soir dans un centre commercial d'Argenteuil, où un petit garçon âgé de 4 ans est mort écrasé par un ascenseur. Une information judiciaire a été ouverte contre X pour "homicide  involontaire". Une cellule psychologique a été mise en place également dans l'école du petit garçon.

Que s'est il passé ? Et qui est responsable ? Un enfant de 4 ans a perdu la vie dans des circonstances dramatiques vendredi soir dans le centre commercial Côté Seine à Argenteuil. L'enfant est mort dans un accident d'ascenseur. Les circonstances du drame restent à  préciser, mais, selon les premiers éléments, un brusque décrochage de la cabine s'est produit alors que l'enfant commençait à sortir de l'ascenseur. Il s'est retrouvé coincé et le haut de la cabine a heurté sa tête. Il est mort sur place. Des membres de sa famille qui se trouvaient dans la cabine ont assisté,  impuissants, au drame.   


Dimanche, un juge d'instruction a été nommé pour faire la lumière sur ce drame.  Une information judiciaire a été ouverte "contre X pour homicide  involontaire", "afin qu'un juge d'instruction poursuive les investigations et  désigne le plus rapidement possible un expert judiciaire", a précisé le parquet de Pontoise à l'AFP.


Selon nos informations, une mère de famille avait emprunté l'ascenseur pour se rendre au premier étage, en compagnie de ses 4 enfants et de sa soeur. Cette dernière est sortie avec trois des enfants, et c'est lorsque le quatrième les a suivis que l'ascenseur est tombé brutalement, le tuant sur le coup. 

"On a entendu des hurlements, les gens passaient avec des enfants, raconte Yasmine, commerçante et témoin de l'accident. Au début on a cru que c’était une attaque avec un tireur armé donc a fait rentrer les gens dans la pharmacie en fermant le store. Ensuite les gens du centre commercial nous ont demandé d’ouvrir et d’évacuer donc on est partis tout de suite. C’était choquant, très choquant vraiment".

En vidéo

"On est très choqués" : un témoin raconte l'accident d'ascenseur

Environ un millier de personnes ont été évacuées du centre commercial, a précisé la préfecture, et une cellule d'urgence médico-psychologique a été mise en place. 


Le centre commercial Côté Seine est resté fermé samedi et dimanche, tandis que des constatations techniques avaient  lieu. Il devrait rouvrir ses portes lundi. 

Une visite de maintenance avait eu lieu le 2 mai

Dans un communiqué, la société Schindler, en charge de la maintenance de l'ascenseur en cause, a exprimé samedi "sa plus profonde tristesse devant le décès du jeune garçon". Elle assure "pleinement coopérer avec les autorités afin d'établir les raisons de l'accident dont les causes ne sont pas encore connues à ce stade."


Guillaume Boisseau, porte-parole de la société a indiqué  à l'AFP que la dernière visite de maintenance avait été réalisée le 2 mai 2018. "Cette maintenance n'avait pas révélé de défaut qui pourrait expliquer à ce stade les origines de l'accident", a-t-il ajouté. Les maintenances d'ascenseur ont lieu toutes les six semaines, selon la réglementation en vigueur en France.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter