Un fiché S aveugle interpellé à Perpignan avec une vingtaine de téléphones portables

Un fiché S aveugle interpellé à Perpignan avec une vingtaine de téléphones portables

FAITS DIVERS
DirectLCI
ARRESTATION - Un Arménien de 24 ans a été interpellé le 29 mars, près d'une salle de prière de Perpignan, après avoir été dénoncé par des fidèles. L'homme, fiché S depuis les attentats du 13 novembre 2015, était en possession d'une vingtaine de téléphones portables. Il a été placé en garde à vue pour "recel de vol" puis assigné à résidence.

Intrigués par le comportement suspect d'un jeune homme, qui avait une vingtaine de téléphones portables sur lui, des fidèles d'une salle de prière de Perpignan l'ont dénoncé à la police. L'homme est un Arménien de 24 ans, aveugle. Il a été arrêté par les forces de l'ordre jeudi 29 mars.


Détenteur d'un titre de séjour valable jusqu'au 30 avril, l'homme était aussi fiché S depuis les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis. Il a été placé en garde à vue pour "recel de vol" et assigné à résidence dans le Vaucluse. "Sur le plan administratif, à la suite de son placement en rétention par le préfet en vue de son éloignement du territoire national, la Cour d'appel a ordonné son assignation à résidence dans le Vaucluse, son département de résidence", a indiqué la préfecture dans un communiqué.

En vidéo

VIDÉOS - Tous les attentats sont-ils commis par des personnes fichées ?

Le suspect avait déjà été assigné à résidence le 16 novembre 2015, après avoir été interpellation dans le cadre des nombreuses perquisitions administratives effectuées dans le pays après les attentats de Paris. Il avait alors en possession une centaine de téléphones portables et autant de clés USB.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter