Un fugitif fiché "S" arrêté à sa descente d'avion à Bruxelles

FAITS DIVERS
RADICALISATION - Un Français fiché "S" a été interpellé à Bruxelles alors qu'il devait être en France sous bracelet électronique. Dans son téléphone, des images de l'aéroport prises avant l'attentat de mars dernier auraient été retrouvées.

Un contrôle de routine qui a débouché sur une belle prise. Selon nos informations, Oumar B., un Français de 24 ans, fiché "S" et déclaré comme fugitif, a été interpellé mercredi dernier à Bruxelles à la descente d’un vol en provenance d’Afrique. Alors même qu’il était censé se trouver sur le territoire français, sous bracelet électronique.


Connu de la justice pour des faits de droit commun, il avait été condamné à trois reprises : en 2011 par le tribunal pour enfants de Créteil pour des faits de violence aggravée ; en 2012 par le tribunal correctionnel pour extorsion, escroquerie et séquestration ; et en 2015 par la Cour d’appel de Paris pour conduite sans permis, rébellion et fourniture d’identité imaginaire.

En fuite et recherché

Au total, ces trois peines totalisaient deux ans d’emprisonnement. Incarcéré en juillet 2015, il était sorti de prison puis placé sous bracelet électronique depuis mars. Une situation qui devait durer jusqu’au 15 décembre prochain. Or, Oumar B. n’a pas respecté les règles de son bracelet électronique et a été déclaré en état d’évasion en juillet. 


Il était depuis activement recherché. "Il apparaissait dans l’environnement d’un djihadiste qui, lui-même, connaissait un des terroristes du 13 novembre", nous précise une source proche de l’enquête.

Dans son téléphone, des images de l'aéroport

Selon les informations de la chaîne M6, des images de l’aéroport de Zaventem prises avant les attentats de mars dernier auraient été retrouvées dans son téléphone portable. Un détail qui n’aurait pas manqué d'intéresser les enquêteurs.


Le 22 mars dernier, une série de trois attentats à Bruxelles a fait 32 morts, en dehors des kamikazes, et 340 blessés. Des attaques revendiquées par Daech.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter