Un homme jugé pour avoir incité un correspondant à commettre un attentat via Telegram

Un homme jugé pour avoir incité un correspondant à commettre un attentat via Telegram

PROCÈS – Un homme âgé de 29 ans comparaît ce vendredi par le tribunal de Paris pour "provocation directe à un acte de terrorisme" via le réseau Telegram et pour "consultation" de sites djihadistes.

Il avait été interpellé le mardi 23 août à Montpellier (Hérault) puis transféré à Paris. Le 24 août, cet homme de 29 ans devait être jugé en comparution immédiate. Puis,  finalement, le dossier avait été renvoyé. C’est donc ce vendredi, un mois plus tard, qu’il devra répondre des délits qui lui sont reprochés. 

Le prévenu, en détention provisoire depuis,  est soupçonné d’avoir consulté des sites faisant l’apologie ou incitant au terrorisme. Il lui est également reproché d'avoir incité un correspondant à commettre un attentat via Telegram,  cette messagerie qui permet de sécuriser et de crypter les communications

Selon les investigations conduites par la Sous-direction antiterroriste (Sdat), l'individu qui comparaît ce vendredi aurait incité l'un de ses contacts à partir faire le djihad en Syrie et aurait donc tenté de pousser un autre correspondant, avec lequel il échangeait sur Telegram et qui avait également été arrêté en août dernier du côté de Villeurbanne sans être poursuivi, à commettre une attaque. Des faits qui remontent à la fin du mois de février, ont indiqué la source judiciaire proche du dossier. 

"Les qualifications retenues sont celles de ‘provocation directe à un acte de terrorisme commise au moyen d’un service d’un service de communication au public en ligne’ et ‘consultation habituelle d’un service de communication au public en ligne mettant à disposition des messages, images ou représentations provoquant à des actes de terrorisme ou en faisant l’apologie’ précise une source judiciaire à LCI. Il n’y aura a priori pas de renvoi. C’est une comparution immédiate. Au niveau des délais, il doit être jugé. A moins qu’il y ait un événement exceptionnel". 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.