Un infirmier a essayé de ranimer le kamikaze du boulevard Voltaire

Un infirmier a essayé de ranimer le kamikaze du boulevard Voltaire

FAITS DIVERS
DirectLCI
TERRORISME - Après la violente explosion devant le Comptoir Voltaire, un homme a fait un massage cardiaque au terroriste, avant de se rendre compte qu’il s’agissait d’un kamikaze.

Il a fait son possible pour venir en aide à l’homme qu’il croyait victime d’un "souffle de gaz". Mais sans le savoir, un infirmier habitant à proximité du Comptoir Voltaire a tenté de ranimer le terroriste Brahim Abdeslam dans la soirée du vendredi 13 novembre, après que celui-ci s’est fait exploser devant le bar.

Sur une vidéo tournée ce soir là, rapporte France 2 ce samedi, on voit cet infirmier faire un massage cardiaque à un homme gravement touché, après la violente détonation qui a blessé plusieurs personnes en terrasse. "Je remarque que sur le côté il y avait une ouverture énorme, une grosse ouverture. Mais à ce moment là je ne pense pas du tout que c’est un kamikaze. Pour moi c’est un client comme les autres qui a pris ce souffle de gaz", confie cet homme à la chaîne.

"En déchirant le t-shirt, j'ai tout de suite compris"

Ce n’est que quelques instants plus tard qu’il découvre la ceinture d’explosifs que le Français de 31 ans vient d’actionner. "Le type qui masse avec moi me dit ‘Il faut peut-être que l’on déchire le t-shirt c’est mieux’. Je lui dis 'oui tu as raison'", raconte-t-il. "Là, je déchire le t-shirt, et en déchirant le t-shirt je vois des fils. Par terre, il y a du sang et je vois les premiers boulons. Là, j'ai tout de suite compris. J'ai dit : 'Mais c'est une explosion, c'est un kamikaze'."

L’infirmier réalise aujourd’hui qu’en essayant de sauver la vie de ce Français de 31 ans, dont le frère Salah Abdeslam est toujours activement recherché, il s’est mis lui-même en danger. "C’est dimanche midi que je me suis dit, en le mettant par terre, en le massant, j’aurais pu aussi y passer".

EN SAVOIR +
>>
EN DIRECT - Le suivi des événements
>> Attentats de Paris : l'identité des terroristes présumés

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter