Un militaire accusé d'avoir tué un ado qui lui avait refusé une cigarette

FAITS DIVERS

FAIT DIVERS - Un jeune militaire soupçonné d'avoir mortellement poignardé un adolescent de 15 ans a été placé en garde à vue à Sarrebourg (Moselle). La victime aurait refusé de lui donner une cigarette dans la nuit de jeudi à vendredi.

Un adolescent de 15 ans est mort dans la nuit de jeudi à vendredi suite à une bagarre entre trois militaires d'un côté et trois civils de l'autre, dans le centre ville Sarrebourg (Moselle). A l'origine du différend, le refus de l'adolescent de donner une cigarette.

L'un des militaires, âgé de 20 ans, aurait ensuite sorti un couteau et tué le jeune homme en le plantant dans son thorax. Arrivés immédiatement, les secours n'ont rien pu faire pour sauver la victime, raconte le Républicain Lorrain .

Les trois militaires placés en garde à vue

L'auteur présumé du coup de couteau, interpellé sur les lieux, a été placé en garde à vue au commissariat de police de Sarrebourg. Les deux autres militaires, membres du 1er Régiment d’infanterie de la ville, ont eux aussi été retrouvés par les policiers peu après et sont également en garde à vue, tout comme les deux amis de la victime, âgés de 18 ans.

Une enquête de police a été ouverte et le parquet de Metz a été saisi pour déterminer les circonstances précises du drame.

Lire et commenter