Un mineur de 16 ans soupçonné de viol, agressions et vols arrêté à Montpellier

Un mineur de 16 ans soupçonné de viol, agressions et vols arrêté à Montpellier

FAIT DIVERS – Un jeune homme âgé de 16 ans a été déféré lundi devant le parquet de Montpellier. Il est soupçonné d’avoir agressé quatre jeunes femmes ces derniers jours. L’une d’elle aurait subi un viol.

A chaque fois, il aurait sévi selon le même modus operandi. Armé d’un tesson de bouteille, il aurait menacé et agressé ses victimes. Samedi 24 septembre, vers 6h30, un jeune homme âgé de 16 ans a été interpellé à Montpellier (Hérault) par une patrouille de police-secours normalement dédiée aux accidents. 

Son signalement avait été fait par une jeune fille. Après avoir croisé par hasard le chemin des policiers, elle leur avait déclaré avoir été attaquée une demi-heure  plus tôt près de la place Albert Ier  par un homme muni d’un tesson de bouteille. Ce dernier serait reparti avec son téléphone portable. "L’individu a été interpellé non loin des lieux de l’agression grâce à la description faite par la victime. Sur lui, les policiers ont retrouvé deux téléphones portables qui ne lui appartenaient pas" indique une source policière ce mardi à LCI. 

Placé en garde à vue, le suspect a été très vite soupçonné d’avoir commis une autre agression le 24 septembre et deux autres une semaine plus tôt, dans la nuit du 17 au 18 septembre.

Un préservatif retrouvé

Ainsi, le 24 septembre au soir, vers 2 heures du matin, une jeune femme  s’était retrouvée avec des amis sur les marches de la salle Le Corum après une soirée. "Elle a eu une envie pressante et s’est rendue seule dans les parties communes d'un bâtiment voisin. Là, un individu l’a rejointe, l’a menacée avec un tesson de bouteille avant de la contraindre à lui faire une fellation. Après avoir griffé et tapé son agresseur, la victime est finalement parvenue à s’échapper" précise la source policière. La  jeune femme s’est rapidement manifestée auprès des forces de l’ordre. Sur les lieux, les enquêteurs ont notamment retrouvé un préservatif usagé, préservatif de la même marque qu'un autre découvert sur l’individu au moment de son interpellation. 

Deux autres victimes auraient rencontré le même homme une semaine plus tôt. Le 17 au soir, à 23h30, une jeune femme avait été agressée par un individu, toujours sous la menace d’un tesson de bouteille. Elle s’était fait voler son téléphone portable et l’homme aurait tenté de l’agresser sexuellement. Même scénario pour une autre jeune femme qui avait croisé son chemin quelques heures plus tard. Les deux femmes étaient parvenues à lui échapper. L'une  grâce à l’apparition près des lieux  de tierce personne, l’autre après avoir fait fuir l’individu en poussant des cris pour alerter les potentiels passants. 

Il aurait reconnu son implication

"L’auteur est un mineur isolé qui vit avec trois autres mineurs dans un F4 que leur a fourni le conseil départemental, commente la source policière. Selon ses déclarations, il vivrait en France depuis huit mois. Au cours de sa garde à vue, il aurait reconnu son implication dans les faits qui lui sont reprochés. Il a été déféré lundi devant la justice". 

Contacté à plusieurs reprises ce mardi pour savoir où le suspect se trouvait désormais, le parquet de Montpellier n’avait pas donné suite à notre demande à 19h25. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : "103%" de vaccinés à Paris, la preuve d'un "trucage" des chiffres ?

VIDÉO - Covid-19 : le relâchement des gestes barrière fait des ravages au Royaume-Uni

Biélorussie : l’ambassadeur de France forcé de quitter le pays

Refoulés à cause d'un faux pass sanitaire, ils tirent sur une discothèque et blessent un client

Ancien secrétaire d'État américain dont le discours à l'ONU avait déclenché la guerre d'Irak, Colin Powell est mort du Covid-19

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.