Un ministre gabonais se fait voler 37.000 euros durant son vol à destination de Paris

FAITS DIVERS
DirectLCI
INFO TF1/LCI. Alors qu'il voyageait entre Libreville et Paris vendredi, un ministre gabonais a atterri sans les 37.000 euros avec lesquels il avait pourtant embarqué. Il a porté plainte.

Il gardera un souvenir amer de ce voyage. Le ministre gabonais de la Santé s'est rendu dans la matinée du vendredi 28 octobre 2016 au commissariat du VIIIème arrondissement de Paris pour y déposer plainte, peu de temps après avoir atterri à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, délesté d'une petite fortune.


D'après nos informations, Léon N'Zouba s'est en effet réveillé ce matin-là avec une mauvaise surprise en sortant du vol 977 d'Air France, qui avait décollé depuis Libreville la veille à 23h45 direction Paris sans escale : le sac qu'il avait rangé juste 

au-dessus de son siège, en cabine première classe, a été - d'après ses déclarations - fouillé pendant son sommeil. 

Un sac rempli de billets de 500 euros

A l'intérieur du sac, deux enveloppes ont disparu : elles contenaient au total 37.000 euros en liquide. Une coquette somme, uniquement composée de billets de 500 euros, dont le ministre n'a pas, dans sa plainte, précisé la provenance. 


Une enquête a été ouverte pour déterminer qui a pu dérober cet argent en plein ciel. Les voyageurs assis en première classe cette nuit-là aux côtés de ce proche d'Ali Bongo, tout comme les stewards de la compagnie aérienne française présents à bord du vol, pourraient désormais être interrogés par les policiers. 


Joints par no soins, Léon N'Zouba et Air France n'ont pas souhaité faire de commentaires, la compagnie précisant n’être pas encore avisée de la plainte.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter