Un passager portant un bébé violemment frappé au visage par un agent de l’aéroport de Nice

Un passager portant un bébé violemment frappé au visage par un agent de l’aéroport de Nice

FAITS DIVERS
DirectLCI
ALTERCATION – Énervé par un retard de plus de dix heures, un passager de la compagnie EasyJet, qui portait un bébé dans ses bras, a été violemment frappé au visage samedi par un agent d’une société sous-traitante de l’aéroport de Nice.

Une polémique enfle sur les réseaux sociaux après la diffusion d’images montrant un passager de la compagnie EasyJet, portant un bébé dans ses bras, violemment frappé au visage par un agent d’une société sous-traitante de l’aéroport de Nice. Une altercation confirmée par les autorités aéroportuaires ce dimanche : "L'Aéroport Nice Côte d'Azur confirme l'altercation intervenue hier soir entre un passager et un agent d'une société de sous traitance, qui ont tous deux été pris en charge par la DDPAF (Direction départementale de la police aux frontières), intervenue immédiatement."

 

"Quelle que soient les circonstances, la direction de l'aéroport condamne cet incident avec la plus grande fermeté et a par ailleurs immédiatement exigé que dès à présent ce personnel soit suspendu dans l'attente de l'enquête qui en déterminera les circonstances", fait encore savoir la direction de l’aérogare sur sa page Facebook. "Les images des caméras de vidéosurveillance ont été transmises à la DDPAF qui déterminera après enquête les circonstances exactes et les suites à donner à cet incident", conclut-elle.

Les témoins décrivent un agent plein de dédain

Selon des témoins de la scène, cités notamment par le quotidien britannique The Guardian, la situation s’est envenimée en raison du faible niveau d’information donné aux passagers. Ces derniers, dont le vol de la cité azuréenne vers Luton, dans le centre de l’Angleterre, a été retardé de treize heures, se plaignaient aussi d’être agglutinés dans un espace restreint, sans pouvoir nourrir convenablement leurs enfants. Une vidéo du tabloïd The Sun montre le déroulé des faits. 


Dans un climat qui semble assez tendu, plusieurs personnes passablement énervées s'adressent à l'agent mis en cause, jusqu'à ce que l'homme portant le bébé ne s'avance vers lui. Des mots sont alors échangés entre les deux hommes, avant que l'employé en chemisette blanche de lève la main vers son interlocuteur, qui lui répond d'une claque dans la tête avant de se prendre un violent coup de poing. 


Arabella Arkwright, une internaute ayant pris l’une des photos circulant sur internet, a déclaré que la victime présumée tenait son bébé tandis que sa femme disait sa colère au personnel de l'aéroport. "L'homme avec le bébé est allé parler au Français (l’agent de la société sous-traitante, ndlr) et le Français n'a pas répondu", a-t-elle expliqué sur les ondes de BBC Radio 5 Live. "Il a juste souri, d’un air satisfait, puis a frappé ce gars sur le côté gauche du visage." 

Dans un communiqué, EasyJet s’est pour sa part dit "très préoccupé" par la situation. L’entreprise britannique s’excuse également pour le retard du vol, dû selon elle à "un problème technique avec l'appareil". Et d’ajouter : "La sécurité et le bien-être de nos passagers ainsi que de notre équipage est toujours la priorité absolue de EasyJet".

En vidéo

ARCHIVES - L'avion est surbooké, un passager choisi au hasard est sorti de force

Avec plus de 12,4 millions de passagers en 2016, l'aéroport de Nice Côte d'Azur est le troisième le plus important de l'Hexagone derrière ceux d'Orly et de Roissy-Charles-de-Gaulle. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter