Un père et son fils retrouvés morts dans l'Aisne : la piste du drame familial

Un père et son fils retrouvés morts dans l'Aisne : la piste du drame familial

AISNE - Un homme de 63 ans et son fils de 8 ans ont été retrouvés morts mercredi à l'aube à Nouvion-en-Thiérache. Le père de famille venait de perdre sa femme.

Un acte désespéré serait à l'origine du drame qui a frappé la petite commune de Nouvion-en-Thiérache (Aisne). Dans la nuit de mardi à mercredi, les corps sans vie d'un père de 63 ans et de son fils de 8 ans ont été découverts à leur domicile.

Selon les premiers éléments de l'enquête, ce kinésithérapeute, bien connu du village, n'aurait pas supporté le décès de sa femme, emportée par un cancer deux jours plus tôt. Il se serait muni d'une carabine 22 long rifle et aurait abattu son enfant, ainsi que ses trois chiens. Avant de retourner l'arme contre lui, l'homme aurait appelé des proches pour leur dire qu'il venait de commettre l'irréparable.

Un autre enfant épargné

Rapidement dépêchés sur place, les gendarmes n'ont pu que constater leur décès. Mais durant cette nuit tragique, le père de famille a épargné son premier fils, âgé de 17 ans, et né d'une précédente union. L'adolescent, qui dormait à l'étage, a été réveillé par les pompiers. "Il n'a apparemment rien entendu car l'arme était équipée d'un silencieux", a précisé le parquet de Laon. Une lettre de trois pages, dans laquelle l'homme expliquerait son geste, a également été retrouvée sur place.

Selon les premiers témoignages rapportés par le journal L'union, ce kinésithérapeute avait exprimé son angoisse à l'idée de se retrouver seul avec son enfant. Sa femme devait être inhumée ce mercredi.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tensions au Proche-Orient : plus de 100 morts depuis lundi dans la bande de Gaza

EN DIRECT - Vaccination des mineurs : "Il faudra l'envisager à partir de l'automne", selon le Pr Yazdanpanah, membre du Conseil scientifique

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... l'inquiétant profil du fugitif

Covid-19 : les cas de variant indien en légère hausse en France

"Je ne voulais pas du contrat" : après "The Voice", PaulO trace sa route avec son groupe

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.