Un septuagénaire tué dans une collision avec un TER à Lorient (Morbihan), la thèse du suicide privilégiée

Un septuagénaire tué dans une collision avec un TER à Lorient (Morbihan), la thèse du suicide privilégiée

FAITS DIVERS
DirectLCI
ACCIDENT - Un homme de 75 ans est décédé ce matin à bord de sa voiture alors qu’il s’était engagé sur un passage à niveau à Lorient. Selon des sources policières contactées par LCI, les premiers témoins affirment que les barrières étaient fermées. La thèse du suicide est privilégiée.

Selon les premiers témoignages recueillis après le drame, les barrières étaient fermées et le septuagénaire les a forcées, ont indiqué des sources policières à LCI. Un homme de 75 ans est décédé ce matin à bord de sa voiture alors qu’il s’était engagé au niveau d’un passage à niveau à Lorient et qu'il a été percuté par un TER. La thèse du suicide est privilégiée : "Les premières investigations tendent à démontrer qu'il s'agit d'une autolyse", indique le parquet de Lorient dans un communiqué. 

Le choc a eu lieu vers 10h15. Une quarantaine de passagers se trouvait alors dans le train au moment de l'accident. "Le conducteur était stoppé devant la voie. Il s'est volontairement avancé sur la voie à l'approche du train. Le choc a été terrible, la voiture a été pulvérisée et poussés plusieurs centaine de mètres plus loin", ont rapportét des témoins occulaires à Ouest France.


 Un enquête a été ouverte par le parquet. La circulation sur cette ligne à grande vitesse a été coupée mais devait "être rétablie vers 14H00", selon la préfecture.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter