Un surveillant de collège mis en examen pour viols de mineurs

Un surveillant de collège mis en examen pour viols de mineurs

PÉDOPHILIE - Un étudiant âgé de 27 ans, surveillant dans un collège de Villeneuve-d'Ascq dans le Nord et entraîneur de jeunes équipes de football, a été mis en examen vendredi pour corruption de mineurs, viols et agressions sexuelles. Six victimes mineures seraient concernées.

Peut-être un nouveau scandale pédophile. Un étudiant âgé de 27 ans, surveillant dans un collège de Villeneuve-d'Ascq, dans le Nord, et entraîneur d'équipes de jeunes de football, a été mis en examen vendredi pour viols et corruption de mineurs. La justice enquête sur des viols présumés sur six victimes mineures, selon des informations de La Voix du Nord . Selon le parquet de Lille, l'éducateur reconnaît les faits, mais indique que "les victimes de moins de 15 ans étaient consentantes".

L'homme était surveillé depuis plusieurs mois. Début avril, le président du club de football de l'US Ascq avait alerté le procureur de la République. "Lors d'un loto, il a eu un comportement anormal vis-à-vis d'un jeune qui souhaitait venir au club, en l'embrassant sur la bouche", a-t-il déclaré à l'AFP.

Un projet de loi annoncé

Le violeur présumé, travaillant au club depuis cinq ans, entraînait l'équipe des moins de 14 ans, et intervenait occasionnellement lors d'entraînements des moins de 12 ans. "Beaucoup de parents se posent des questions, on a mis en place une communication vis-à-vis des parents dont les enfants ont été en contact" avec lui, a précisé le président du club.

Plusieurs affaires de pédophilie en milieu éducatif se sont multipliées ces derniers mois. Fin mars à Villefontaine, en Isère, un directeur d'école primaire a été révoqué après avoir été mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineurs. L'homme, qui enseignait dans une classe de CP, avait déjà été condamné en 2008 pour possession de fichiers pédopornographiques. A Orgères, près de Rennes, un professeur d'EPS a été suspendu de ses fonctions début avril après sa mise en examen pour agression sexuelle sur mineur de 15 ans. L'homme avait lui aussi déjà été condamné. Après ces scandales, Najat Vallaud-Belkacem, la ministre de l'Education nationale, a annoncé un projet de loi pour que la Justice transmette les condamnations de personnes travaillant avec des enfants.

À LIRE AUSSI
>> Mesures contre la pédophilie à l'école : "J'espérais des choses plus précises"

>>
Lyon : un acupuncteur soupçonné d'avoir violé et agressé sexuellement des patientes
>> Soupçons de viols sur mineurs : un ex-entraîneur de rugby de Carcassonne écroué

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : en Allemagne, les restrictions contre les non-vaccinés divisent

Congrès LR pour la présidentielle 2022 : Éric Ciotti et Valérie Pécresse exposent leurs différences sur LCI

Variant Omicron et 5e vague du Covid : un nouveau conseil de défense sanitaire prévu lundi

Pourquoi Emmanuel Macron se rend-il aux Émirats, au Qatar et en Arabie saoudite ?

Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.