Un TER percute un arbre près de Montpellier : huit blessés graves

FAITS DIVERS
ACCIDENT - Dans l'Hérault, un TER a percuté un arbre tombé sur la voie, entre Montpellier et Nîmes, à la suite d'un orage de grêle.

Le choc a dû être violent. Mercredi après-midi, un TER qui rejoignait Montpellier à Nîmes, a percuté un arbre, tombé sur la voie ferrée au niveau de Saint-Aunès, à l'est de Montpellier, dans l'Hérault. L'accident a fait huit blessés graves, selon un dernier bilan.

A 17 h 15, le bilan faisait état d'une personne en urgence absolue, transportée par hélicoptère vers un hôpital, et de sept autres blessés, en "urgence relative", et qui étaient en cours d'évacuation, a déclaré le directeur départemental des services d'incendie et secours de l'Hérault Christophe Risdorfer. Un bilan qui n'était "pas encore définitif".Un blessé a été évacué par hélicoptère.

Un PC de crise en place

D'après la mairie de Saint-Aunès, contactée par metronews, un violent orage de grêle a sévi dans la région à partir de 16 h. Un arbre et une caténaire sont tombés sur la voie. Le train, qui transportait environ 200 personnes selon la mairie, a percuté l'arbre. La mairie de Saint-Aunès est en train d'accueillir les blessés dans une salle municipale. L'organisation d'un PC de crise est également en train de s'installer.

EN SAVOIR + >> Accident de train au Crès (Hérault) : le TER était comme coupé en deux"  

Des photos prises sur place par  France 3 Languedoc-Roussillon  montrent la violence de l'orage : les vitres du train régional ont été brisées, sous l'effet de grêlons gros comme des oeufs. 

Des premiers témoins postent des photos sur Twitter.

En conséquence, la circulation est bloquée sur toute la voie. Des passagers des trains suivants indiquent être arrêtés, et postent des photos montrant des centaines de personnes qui descendent sur les rails.


La SNCF a indiqué de son côté, que le train a "percuté à 140 km/h un arbre tombé sur la voie à la suite d'orages d'une rare violence dans la région". "Les pompiers et la police sont sur place, l'accès est très compliqué, avec notamment de gros grêlons", ajoute la compagnie ferroviaire.

Le TER présentait un impact frontal et sur le côté gauche de la voiture de tête, a décrit Christophe Risdorfer. De gros moyens de secours ont été mobilisés, avec des hélicoptères et quelque 80 pompiers.

Lire et commenter