Val d'Oise : le circonciseur mis en examen pour viol

FAITS DIVERS

VIOL - Ce mohel, arrêté ce mercredi par la police judiciaire de Versailles à son domicile de Sarcelles, est accusé par six jeunes mères d'abus sexuels et de viols. Il aurait reconnu une partie des faits.

Un habitant du Val-d'Oise, soupçonné d'agressions sexuelles et de viols sur six femmes, a été mis en examen pour viol, ce vendredi. Exerçant en tant que mohel, un homme chargé de circoncire les nouveaux-nés de confession juive au huitième jour après leur naissance, il avait été arrêté ce mercredi alors que plusieurs jeunes femmes, qui avaient fait appel à ses services,avaient porté plainte contre lui pour des faits remontant il y a cinq ans. 

L'homme, qui officiait dans toute l'Ile-de-France, aurait agi alors que les plaignantes "étaient en situation de vulnérabilité au sortir de l'accouchement", avait expliqué un proche du dossier à l'AFP. Avant ou après la brit milah (l'opération qui consiste à circoncire un nouveau-né), il aurait procédé à "des pratiques pseudomédicales" sur le corps de ces jeunes mères. 

Lire aussi

Entendu par la police judiciaire de Versailles après avoir été interpellé à son domicile sarcellois, il a été confronté à plusieurs plaignantes lors de sa garde à vue. Il aurait, selon une source judiciaire, reconnu une partie des faits qui lui sont imputés.

Lire et commenter