Un homme de 20 ans en détention provisoire pour avoir harcelé Cécile Duflot durant des mois

Un homme de 20 ans en détention provisoire pour avoir harcelé Cécile Duflot durant des mois
FAITS DIVERS

HARCÈLEMENT - Le prévenu a été placé en détention provisoire et sera jugé le 30 avril prochain pour des appels malveillants répétés à l'encontre de Cécile Duflot. À 15 ans, il avait déjà harcelé la comédienne Laetitia Milot.

Il dit être éperdument amoureux de Cécile Duflot depuis de longs mois mais a manifestement opté pour un comportement plus que douteux pour en témoigner. Selon nos confrères du Parisien, un jeune homme de 20 ans a été placé en détention provisoire pour avoir harcelé l'ancienne ministre écologiste, par SMS, par mail ou via Twitter. Des faits qui auraient débuté le 20 novembre dernier. 

En vidéo

Harcèlement : les femmes veulent apprendre à se défendre

Le prévenu sera jugé le 30 avril prochain pour ces appels et ces messages malveillants à répétition. Son placement en détention doit permettre d'"éviter la réitération des faits", explique le quotidien. Originaire d'Osny, une commune située dans le département du Val-d'Oise, il serait, selon un expert en psychiatre, complètement responsable de ses actes.

Nous sommes loin de la séduction- L'avocat de Cécile Duflot

"L’idée, c’est que cela s’arrête. De mettre un terme à ce comportement inacceptable qui est une source d’angoisse pour Cécile Duflot", affirme Me Tewfik Bouzenoune, l’avocat de la plaignante. "Nous sommes loin de la séduction. C’était du harcèlement." Il poursuit : "Nous avons compté autour de 300 messages qui ont été adressés à Cécile Duflot, ainsi qu’à ses proches. Elle est tous les jours dans l’angoisse de le rencontrer." L’ancienne ministre du Logement, ex-députée et secrétaire nationale EELV, s’est constituée partie civile et s’est vue prescrire trois jours d’ITT

Preuve du jusqu'au-boutisme du jeune homme, celui-ci avait fini par retrouver la société parisienne qui emploie l'ancienne ministre du Logement, maintenant reconvertie dans le privée. Il y avait même déposé un CV pour tenter de se faire recruter afin de la croiser.

Il avait déjà harcelé Laetitia Milot

Il faut dire que l'Osnyssois n'en était pas à son coup d'essai. Ce titulaire d’un Bac pro qui souhaite reprendre une terminale S avait en effet déjà été "rappelé à l'ordre par l'autorité judiciaire" à trois reprises, selon la procureure. En novembre 2017, il avait ainsi été condamné à huit mois de prison, dont quatre avec sursis, pour avoir persécuté une surveillante et une enseignante de son lycée.

En 2013, alors qu'il n'avait que 15 ans, il avait également harcelé l’actrice de Plus belle la Vie et de La Vengeance aux yeux clairs, Laetitia Milot.

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 en Ile-de-France : en réanimation, "les chiffres montent très vite, trop vite"

EN DIRECT - Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron promet "d'intensifier" les actions

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Stéphane, témoin du meurtre de Samuel Paty : "A 30 secondes près, on aurait pu faire quelque chose"

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent