Ivres, ils violentent des policiers pour protester contre l'interpellation d'un conducteur... alcoolisé

FAITS DIVERS

AGRESSION - Plusieurs policiers ont été violentés par un groupe d'hommes dimanche matin devant le commissariat de Valenciennes. Ivres, ces individus exigeaient la "libération" d'un conducteur alcoolisé qui avait déjà quitté les locaux de la police. Ces derniers sont désormais placés en garde à vue pour violences en réunion.

Un  banal contrôle qui ne devait pas augurer une telle issue. Ce dimanche matin, une équipe de police valenciennoise verbalise un automobiliste. Son taux d'alcool est positif. L'homme est amené au commissariat et se voit infliger une amende. Il quitte rapidement le lieu avec sa conjointe, comme l'indique La Voix du Nord.

Une dizaine d'hommes auraient assisté à la scène. Ces derniers qui avaient sympathisé durant une fête avec le conducteur interpellé ont décidé de se présenter devant le commissariat de police pour exiger la "libération" (alors qu'il n'était déjà plus là) de leur "copain de soirée". Alcoolisés, ils auraient commencé à taper sur la porte d'entrée du commissariat, ce qui a conduit un policier sortir pour tenter de les calmer, rapporte le quotidien local.

Lire aussi

Des ITT pour les policiers

Déterminé, un individu ivre a pris la grille d’un égout et a menacé les policiers en la faisant tourner à l’aide d’une chaîne. Un policier tombé au sol, est roué de coups. Un second aurait également été projeté au sol. Il aurait reçu un jet de canette qui lui aurait ouvert l’arcade. 

Les deux policiers ont été transportés jusqu’à un  centre hospitalier pour des examens complémentaires. L’un s’est vu délivrer une ITT de trois jours, le second, une ITT d’une journée , affirme le procureur François Pérain. Les cinq hommes ont ensuite pris la fuite avant d'être interpellés à quelques rues du commissariat, puis placés en garde à vue.

Lire et commenter