Var : perpétuité pour le meurtrier de deux gendarmes à Collobrières

Var : perpétuité pour le meurtrier de deux gendarmes à Collobrières

DirectLCI
PROCÈS – Vendredi 20 février, Abdallah Boumezaar a été condamné par la cour d’assises du Var à la prison à vie avec une période de sûreté de 30 ans. Sa compagne de l’époque, Inès Farhat, écope d’une peine de 8 ans d’emprisonnement pour sa complicité.

"Je suis inexcusable". Poursuivi pour le meurtre de deux femmes gendarmes à Collobrières en 2012, Abdallah Boumezaar a été condamné vendredi 20 février par la cour d’assises du Var à la prison à perpétuité assortie d’une période de sûreté de 30 ans.

La complicité de sa compagne reconnue

Sa compagne de l’époque, Inès Farhat 22 ans, a été reconnue coupable et a écopé d’une peine de 8 ans d’emprisonnement pour sa complicité au moment des faits. Une complicité que les deux accusés avaient toujours nié. Mais sa peine est inférieure à ce qu’avait requis le parquet, soit 15 ans de réclusion.

LIRE AUSSI >> Collobrières toujours sous le choc du meurtre de deux gendarmes en 2012

Appelées pour un cambriolage et une tentative suivie d'une aggression, en juin 2012, Audrey Bertaut, 35 ans, et Alicia Champlon, 28 ans, s'étaient rendues dans le logement que le couple occupait depuis peu à Collobrières. Mais, une rixe avait éclaté, et Abdallah Boumezaar avait fini par subtiliser l’arme d’Audrey Bertaut avant de la tuer dans l'appartement, et de poursuivre sa coéquipière pour la tuer dans la rue. Plus tard, l’homme avait reconnu les faits.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter