VIDÉO - Aéroport de Lyon : un homme arrêté après une course-poursuite en voiture sur les pistes

DirectLCI
FAIT DIVERS - Une course-poursuite a eu lieu sur les pistes de l'aéroport de Lyon ce lundi en milieu de matinée après qu'un automobiliste a réussi à pénétrer à l'intérieur de l'enceinte. Il a été interpellé. Ses motivations sont pour l'instant inconnues. Le trafic est totalement interrompu.

Les faits se sont déroulés ce lundi en milieu de matinée. Un conducteur, au volant d'une Mercedes grise immatriculée au Luxembourg, selon une source proche de l'enquête, est tout d'abord repéré vers 10H30 sur l'autoroute A43, entre Lyon et Chambéry, tandis qu'il roule à contre-sens. Il est alors pris en chasse par des agents de la CRS autoroutière et un hélicoptère de la gendarmerie pour "refus d'obtempérer".  Arrivé au niveau de l'aéroport d'aviation d'affaires de Bron, à l'est de Lyon, il en force les barrières de sécurité, précise la préfecture.  


Le conducteur reprend ensuite une autoroute desservant l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry où il arrive rapidement. Toujours poursuivi par les forces de l'ordre, il franchit deux portes vitrées situées sur la gauche de l'entrée principale des voyageurs du Terminal 1, se retrouvant face à des avions. Parcourant à toute vitesse les pistes, sa Mercedes sera "maîtrisée" dans un champ, à proximité du tarmac. Tentant de fuir à pied, l'individu est rapidement rattrapé. Son intrusion a blessé légèrement un ouvrier qui travaillait sur une nacelle dans l'aérogare.

Aucune piste privilégiée à ce stade

Aucun élément sur les intentions du conducteur n'est disponible dans l'immédiat et la police ne privilégie aucune piste pour le moment. Le parquet antiterroriste de Paris a été informé mais ne s'est pas saisi de l'affaire à ce stade. Selon nos informations, l'homme, né en 1987, n'est pas connu des services de renseignement et aurait un profil plutôt psychiatrique. Il aurait tenu des propos laissant penser à de la radicalisation lors de son interpellation. Il aurait crié : "je suis l'envoyé d'Allah", selon une source proche de l'enquête à LCI.


Le parquet de Lyon, qui a ouvert une enquête de flagrance notamment "pour tentative de meurtre en bande organisée" confiée à la police judiciaire, ne privilégie aucune piste. "On est au début de l'enquête; on est en relation avec le parquet de Paris (en charge des affaires de terrorisme, ndlr) qui évalue sa saisine au vue du déroulement des faits, les éléments qu'on lui communique, et, le cas échéant, d'une revendication", a expliqué sur place le procureur de la République de Lyon, Marc Cimamonti.

Le trafic du 3e aéroport français a été totalement interrompu entre environ 11H30 et 15H30 et une cinquantaine de vols ont été annulés. Selon la direction, une des pistes a rouvert en milieu d'après-midi et le retour à la normale est attendu pour 18H00. Mais ces prévisions peuvent évoluer en fonction des besoins de l'enquête.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter