VIDÉO - "Ils m'ont craché dessus, insulté alors que je venais éteindre un feu" : les pompiers de plus en plus agressés

DirectLCI
VIOLENCES - Les sapeurs-pompiers ont déclaré 2.280 agressions au cours d'une intervention en 2016, selon une étude de l'Observatoire de la délinquance. Soit une hausse de 17,6% en un an. L'un d'eux, Baptiste, témoigne pour LCI.

Venir éteindre un feu et se faire agresser. C'est ce qui est arrivé à Baptiste, un pompier en intervention dans un quartier difficile d'Aubervilliers. Celui-ci s'est fait insulter, cracher dessus et agresser par trois hommes, comme il l'explique dans la vidéo ci-dessus. Comme lui, des milliers de sapeurs-pompiers déclarent avoir été victimes d'une agression au cours d'une intervention. L'an dernier, 2280 cas donnant lieu à 1 613 journées d’arrêt de travail ont été signalés, selon les chiffres présentés dans le dernier rapport 2017 de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP).

Hausse des agressions déclarées de 17,6% en un an

Un an plus tôt, en 2015, ce nombre de déclarations d'agressions s’élevait à 1.939,  soit une augmentation de 17,6 % en un an. Ainsi, pour 10.000 interventions effectuées, cinq sapeurs-pompiers ont été agressés en 2016, selon ces déclarations.

En outre, 414 véhicules ont été endommagés en 2016 pour un préjudice estimé de 283.442 euros. Un montant qui  a quasiment triplé en un an (+183,4 %). Difficile cependant de distinguer la part de cette hausse due à une multiplication des faits en question ou à une meilleure remontée d'informations.

Plus d'articles

Sur le même sujet