VIDÉO - Alerte enlèvement : Dolorès, la mère du petit Vicente, raconte le kidnapping de son fils

VIDÉO - Alerte enlèvement : Dolorès, la mère du petit Vicente, raconte le kidnapping de son fils
FAITS DIVERS

TÉMOIGNAGE - Près de 24 heures après le déclenchement de l'alerte enlèvement, le petit Vicente, enlevé par son père à Clermont-Ferrand, reste toujours introuvable. Sa mère, bouleversée, a raconté le kidnapping de son fils devant la caméra de LCI.

Vicente est porté disparu depuis mercredi soir. Le petit garçon de cinq ans et demi a été enlevé à Clermont-Ferrand par son père, un détenu en fuite au profil violent. Sur les coups de 14h, le père a fait irruption "à toute vitesse" en voiture dans le camp où vivent son ex-compagne et ses deux enfants, situé dans le quartier du Brézet, sur le parking d'une entreprise désaffectée.

"Il s'est garé devant la caravane, le petit venait juste de sortir et était en train de pisser. Il l'a chopé par le bras et il l'a mis dans la voiture. Il disait : 'Bougez pas, bougez pas. Appelez pas les gendarmes'", a déclaré Dolorès Lopes, la mère de Vicente au micro de LCI. 

"Je me suis approchée pour ouvrir la voiture et il m’a foutu un coup dans le visage avec un flingue. Après j’ai fait le tour de l’autre côté pour que mon petit rouvre la porte mais il était terrorisé. Il l'a déjà vu (son père), mais il ne le connaît pas. Il a peur de lui." 

Voir aussi

En vidéo

Alerte enlèvement

Le petit Vicente, "un mètre environ, cheveux châtain courts, yeux marron", porte des "lunettes de vue" et est "vêtu d'un haut de pyjama avec logo 'CARS' et d'un caleçon bleu", selon l'alerte enlèvement. Jason Lopez, "de type méditerranéen, yeux marron, cheveux courts noir et porteur d'une barbe courte", circulerait à bord d'une BMW ou d'une Mercedes noire, immatriculée dans le Puy-de-Dôme.

Condamné à de multiples reprises par la justice, le père kidnappeur est considéré comme "un homme violent" par les enquêteurs. Il avait déjà fait parler de lui en s'échappant à deux reprises de détention.

Selon une source proche de l’enquête, près de 1200 appels ont été reçus par la police judiciaire via le numéro d'appel 197 ce jeudi après-midi, mais aucun, pour l’instant, ne se serait encore révélé suffisamment déterminant pour retrouver l’enfant et son père.

RAPPEL : Si vous localisez l'enfant ou le suspect, n'intervenez pas vous-même, appelez immédiatement le 197 ou envoyez un courriel à alerte.enlevement@interieur.gouv.fr

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent